Chronique e-sportive (25) : en route pour le Dota 2 Asia Championship

L'actualité de la semaine est marquée par les qualifications pour le DAC 2017, tournoi chinois à trois millions de dollars ; on fait aussi le point sur d'autres nouvelles.

Les qualifications pour le DAC

Le Dota 2 Asia Championship revient après un an d'absence (mais, à la même époque, il y avait le Major de Shanghai l'an passé). La recette reste similaire, trois millions de dollars, Perfect World à la manoeuvre, douze équipes avec une surreprésentation des équipes chinoises par rapport aux tournois habituels. Un simili-Major, donc (mais est-ce étonnant ? le DAC 2015 avait servi de test grandeur nature pour les futurs Majors), fortement sinisé, qui se jouera du 28 mars au 4 avril.

Huit participants étaient déjà connus depuis un moment : les invités (EG, OG, Wings et NewBee) et les quatre qualifiés chinois (iG.V, iG, VG.J et LFY - on note ici un renouvellement assez marqué sur la scène chinoise cette saison). Ne restent à déterminer que l'identité des quatre derniers, un pour l'Amérique, un pour l'Asie, un pour l'Europe, un pour la zone CIS.

Les qualifications ont débuté cette semaine, en commençant par la zone SEA. Elles impliquent toujours huit équipes, réparties en deux groupes de quatre. Les groupes sont joués en format GSL, les deux premiers de chaque groupe accédant à la seconde phase, un arbre à double élimination.

En Asie, le Qualifier s'est déroulé en l'absence de Fnatic, qui a annulé sa participation en raison d'une line-up non fixée. La Team Faceless a clairement dominé son groupe, suivie par WGU, tandis que TnC a fait de même de son côté. La lutte pour la deuxième place du groupe B entre Mineski et Rex Regum est plus serrée - elle est en cours en ce moment même.

Côté européen, le mix récemment formé, B)ears, avec des joueurs venus d'horizons variés (Malaisie, Corée du Sud, Jordanie, Allemagne) a récupéré la première place du groupe A en s'imposant contre Ad Finem puis Na`Vi. La deuxième place se jouera entre cette dernière et Secret, tandis qu'Ad Finem poursuit dans sa lignée de résultats moins que médiocres depuis la fin du Boston Major. Dans le groupe B, Liquid l'a emporté, Cloud 9 et Alliance jouent désormais pour la deuxième place.

Dans la zone CIS, les résultats étaient totalement imprévisibles en raison du grand maelstrom que cette scène a connu récemment. Pour le groupe A, Effects l'emporte (l'équipe était nommée Rebels il y a dix jours) et Team Spirit affrontera LQ pour la deuxième place, tandis que dans le groupe B c'est Empire qui a sécurisé sa place dans les Playoffs, devant Vega Quadron et Comanche. On relèvera l'effondrement de Virtus Pro, durement pénalisée par des problèmes de connexion.

Enfin, du côté des Amériques, l'équipe de ppd, WanteD, a créé la surprise dès le premier tour en battant Digital Chaos. Cela a permis à Complexity de récupérer la première place du groupe A, tandis que DC devra refaire face à WanteD pour pouvoir espérer se qualifier. Dans l'autre groupe, la Team NP n'a pas vraiment eu de difficultés ; pour la deuxième place, Onyx part favorite contre SG eSports.

Les qualifications se poursuivent cette semaine pour s'achever dimanche.

 

Autres informations

Pour la StarLadder i-League, il restait des qualifications non terminées la semaine passée. L'identité du deuxième qualifié pour l'Europe aurait pu être disputée, les scores derrière Liquid étant resserrés, mais dans la dernière ligne droite Secret a remporté tous ses matchs : elle ne termine in fine qu'à un point derrière Liquid et sécurise sa place. En Amérique, en revanche, le résultat a été indécis jusqu'au bout entre Digital Chaos et Team NP ; il a fallu un match supplémentaire pour les départager. C'est finalement DC qui ira à Shanghai fin février. Enfin, OG a reçu son invitation pour les phases finales.

Divers tournois ont été annoncés. Le tournoi en Elimination Mode revient pour une édition 3.0 et débutera ce week-end. Huit équipes sont de la partie, quatre en Europe, quatre en Amérique. On notera que l'affiche nord-américaine est un peu terne par rapport à l'édition précédente, puisque ni EG, ni NP, ni DC ne seront des réjouissances. L'ESL a par ailleurs dévoilé l'ESL One Hambourg pour la fin du mois d'octobre 2017 - il y a le temps de voir venir.

Enfin, la grande nouvelle du début de semaine, en dehors des qualifications pour le DAC, est l'annonce du départ de Mushi de Fnatic. La superstar malaisienne quitte la structure Fnatic après plus de deux ans passés en son sein, et après avoir mené l'équipe dans le top 4 de The International 2016 (à la surprise générale). Depuis TI6, les performances de Fnatic étaient abominables et il semblait impossible de trouver une line-up stable. L'équipe se reconstruira donc autour d'Ohaiyo et de Febby. En attendant, il est probable que Mushi comme Fnatic disparaissent temporairement du paysage compétitif.


Cette actualité provient de notre univers Dota 2.

Réactions (438)


Que pensez-vous de Dota 2 ?

72 aiment, 18 pas.
Note moyenne : (92 évaluations | 4 critiques)
6,4 / 10 - Assez bien

207 joliens y jouent, 281 y ont joué.