Vers un risque de « zombification » dans H1Z1

Dans l'imaginaire d'une apocalypse zombie, le risque d'être changé en mort-vivant est évidemment prégnant. Un risque qui se prépare dans H1Z1 grâce à la refonte des modèles de personnages.

Jouable dans le cadre d'un accès anticipé depuis un peu moins de deux mois, H1Z1 a d'abord fait l'objet de correctifs de stabilité -- c'était la priorité du studio Daybreak Game pour s'assurer que le MMO de survie était jouable.
On sait néanmoins que le développeur a aussi pour projet d'optimiser le jeu et notamment de revoir les modèles de personnages de H1Z1. Une évolution qui n'est pas aussi anecdotique qu'il parait de prime abord puisqu'elle conditionne les possibilités d'animation des personnages mais aussi les options de personnalisations de tous les avatars du jeu (les personnages jouables comme les zombies).

Vers un risque de « zombification » dans H1Z1
Modèle féminin
Modèle féminin

Initialement, les zombies et les survivants reposaient sur deux modèles distincts. Avec la refonte, un unique modèle (un même système de squelette et un même système de vêtements) sera utilisé pour tous les personnages, qu'ils soient morts ou vivants.
Plus concrètement, cette évolution signifie d'abord davantage d'options de personnalisation pour tous les humanoïdes du jeu : six slots de vêtements sont prévus pour les survivants et le développeur pourra concevoir davantage de « costumes » pour les zombies, mais aussi la possibilité de représenter graphiquement l'équipement du joueur sur son personnage (pour voir le nombre d'armes à feu en sa possession notamment), de personnaliser sa couleur de peau, d'y appliquer des tatouages ou encore de choisir des coiffures différentes (dans un premier temps, parmi une sélection préconstruite en attendant des options plus fines).
Mais le développement d'un modèle « universel » de personnage commun aux zombies et aux survivants n'est pas qu'esthétique. Elle ouvre surtout la voie de la « zombification » des survivants. Un personnage pourra être infecté et se transformer progressivement en zombies ou inversement être soigné -- le modèle graphique reste le même dans les deux cas et le personnage conserve sa tenue.

Quand ce nouveau modèle « universel » de personnages doit-il être déployé dans le jeu ? Très prochainement selon le développeur, qui espère le finaliser d'ici « mi-mars », pour y appliquer ensuite progressivement les options de personnalisation.
Dans la foulée, on le sait, les équipes de Daybreak Game travaille aussi un modèle de personnage féminin. Il est encore en cours de développement mais devrait être déployé en avril (au début du mois si tout va bien, d'après le directeur artistique Sebastian Strzalkowski). Le développeur indique avoir conçu un modèle féminin d'une taille relativement similaire à celle de l'avatar masculin : les accessoires et vêtements déjà disponibles dans le jeu s'adapteront donc automatiquement à l'ensemble des personnages, sans nécessiter une adaptation lourde pour les équipes de développement.
On le comprend, on devrait donc constater un peu plus de diversité dans l'univers de H1Z1 prochainement et cette diversité d'apparence se veut aussi synonyme de plus de variété en terme de gameplay grâce à la zombification.

Réactions (81)


Que pensez-vous de H1Z1: Just Survive ?

5 aiment, 13 pas.
Note moyenne : (18 évaluations | 1 critique)
3,6 / 10 - Médiocre

12 joliens y jouent, 19 y ont joué.