Oculus VR fonde Story Studio pour produire ses propres films en réalité virtuelle

L'Oculus Rift est notamment conçu comme un périphérique de jeu vidéo. Mais en attendant d'accueillir des jeux exploitant pleinement le potentiel de son casque 3D, Oculus VR produit ses propres films d'animation en réalité virtuelle.

La réalité virtuelle s'impose comme l'un des avenirs possibles du jeu vidéo, mais la démocratisation des casques 3D devra nécessairement s'accompagner du développement de contenus exploitant ces nouvelles technologies. Le développement de jeux en réalité virtuelle suppose néanmoins d'imaginer de nouvelles mécaniques de gameplay et de nouvelles façons de jouer (notamment parce qu'immerger le joueur dans un monde en réalité virtuelle ne suffit pas, encore faut-il pouvoir interagir avec et dans ces mondes).

Dans ce contexte, les films en réalité virtuelle apparaissent comme un type de contenu bien plus accessible (car destiné à des spectateurs, à défaut de joueurs acteurs de leurs aventures) à ceux qui travaillent aujourd'hui sur une réalité virtuelle encore balbutiante.
C'est manifestement pour cette principale raison que le studio Oculus VR (à l'origine de l'Oculus Rift) annonce la création d'une nouvelle division, Story Studio, toute dédiée à la production de films spécialement réalisés pour être « vus » en réalité virtuelle.
Confiée à Saschka Unseld, ancien directeur créatif chez Pixar, Story Studio travaille déjà sur une dizaine de projets cinématographiques en réalité virtuelle avec une double ambition. D'abord faire profiter Oculus VR de l'expérience acquise pendant des années à Hollywood (le domaine de compétences d'Oculus VR est aujourd'hui quasi-exclusivement le jeu vidéo mais la réalité virtuelle est loin de s'y limiter), et ensuite et surtout démontrer à l'industrie cinématographique les atouts que peuvent offrir la réalité virtuelle au monde du cinéma. Et manifestement, elle ne devrait pas être difficile à convaincre : le Festival de Sundance, dédié au cinéma indépendant qui se tient actuellement dans l'Utah aux États-Unis, est déjà l'occasion de voir neuf films en réalité virtuelle, en plus d'accueillir des conférences sur les (nouvelles) méthodes et techniques de tournages en réalité virtuelle.

Ces films en VR sont souvent encore très modestes, durent rarement plus de quelques minutes (plaçant par exemple le spectateur dans la peau d'un oiseau migrateur en plein vol ou l'invitant à explorer les steppes de Mongolie), mais on trouve néanmoins déjà quelques projets intriguant. On peut notamment mentionner Wild - The Experience avec Reese Witherspoon (on suit la comédienne dans un trek mystique à travers les États-Unis), mais aussi l'une des premières productions de Story Studio, Lost, un court-métrage d'animation en réalité virtuelle de cinq minutes suivant l'histoire d'un robot géant perdu dans une sombre forêt. Selon le studio, le film permet au spectateur « d'explorer » le décor à 360° ou, peu ou prou, de choisir son angle de vue (le spectateur « peut décider de s'accroupir les bois pour observer la bête mécanique », alors que le film « se met en pause quand le spectateur examine son environnement »)... Un contenu encore relativement minimaliste mais comme autant d'éléments qui posent les bases de ce que nous pourrons « consommer » lors de la commercialisation grand public de l'Oculus Rift.

Réactions (20)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Oculus VR ?

34 aiment, 16 pas.
Note moyenne : (50 évaluations)
5,5 / 10 - Assez bien