No Man's Sky, une galaxie procédurale à explorer

À l'occasion des VGX, ce week-end, le petit studio londonien dévoilait No Man's Sky, une « galaxie massivement multijoueur » composée d'une multitude de planètes, météores, océans, à explorer.

No Man's Sky, une galaxie procédurale à explorer

Chaque année, les VGX (ex-Video Games Awards) se sont fixés pour missions de distinguer les meilleurs jeux sortis au cours des derniers mois. L'édition 2013 se tenait le week-end dernier et a donc égrainé ses récompenses à bon nombre de blockbusters. Mais l'événement a aussi (et surtout ?) été l'occasion de découvrir No Man's Sky, le nouveau projet du petit studio londonien Hello Games (qui signait déjà la série des Joe Danger).
Et si No Man's Sky intigue, le développeur Sean Murray le présente comme un « jeu de science-fiction » et plus largement comme une « galaxie massivement multijoueur que vous pouvez explorer à votre gré, dans les airs, sur terre, sous l'eau ou dans l'espace ».

Selon son développeur, No Man's Sky prend en fait la forme d'un univers généré de façon procédurale : « si vous pouvez voir des étoiles dans le ciel, alors ces étoiles sont "réelles", elles ont leur propres planètes en orbites et vous pouvez aller les visiter ». Un monde gigantesque, donc, « dont chaque atome est généré à la volée » et tout dédié à l'exploration (via une vue subjective) mais ponctué aussi de phase d'affrontements face à une faune potentiellement hostile.

On ignore encore quand le jeu doit sortir, ou encore sur quelles plateformes, mais d'ores et déjà, Sean Murray considère que son No Man's Sky entend « relever le défi de ce que signifie réellement un jeu next-gen et de ce que signifie réellement être un développeur indépendant ». On sera sans doute curieux d'en apprendre un peu plus.

Réactions (109)


Que pensez-vous de No Man's Sky ?

7 aiment, 31 pas.
Note moyenne : (42 évaluations | 0 critique)
2,5 / 10 - Très mauvais

Aucun jolien ne joue à ce jeu, 3 y ont joué.