Décès de Hiroshi Yamauchi, figure emblématique de Nintendo

L'ancien président de Nintendo Hiroshi Yamauchi s'est éteint à l'âge de 85 ans. Il avait notamment transformé l'entreprise familiale de cartes à jouer en acteur majeur de l'industrie vidéoludique.

Décès de Hiroshi Yamauchi, figure emblématique de Nintendo
Hiroshi Yamauchi

Président de Nintendo de 1949 à 2002, cela faisait plus d'une décennie que Hiroshi Yamauchi avait laissé sa place à un conseil des cadres supérieurs de la firme, avec à sa tête Satoru Iwata. Il était parti à la retraite à l'époque du lancement de la GameCube, dernière console de salon Nintendo misant sur la puissance et d'une Game Boy Advance monopolisant le marché des consoles portables. Nintendo avait après son départ fait le pari de la différence avec la Wii en 2006, succès fulgurant à ses débuts et la Wii U qui n'a pas convaincu. Du coté des consoles portables, la firme a depuis connu bien plus de succès avec les Nintendo DS et 3DS, même si Sony a depuis fait son introduction sur ce marché avec la Playstation Portable et l'émergence des smartphones et tablettes.

Rapporté par Nikkei, le décès de Hiroshi Yamauchi ce matin à Kyoto à l'âge de 85 ans est l'occasion de se replonger avec une certaine nostalgie sur son histoire et l'influence de cet homme sur cette entreprise et l'industrie vidéoludique.

Hiroshi Yamauchi

Né le 7 novembre 1927 à Kyoto, Hiroshi Yamauchi est l'arrière-petit-fils de Fusajiro Yamauchi, fabriquant de cartes à jouer japonaises « Hanafuda ». Elevé depuis l'âge de cinq ans par ses grands parents après le départ de son père et la mort de sa mère, Hiroshi Yamauchi veut poursuivre sa propre voie et n'aspire pas à prendre la suite des affaires familiales. Alors qu'il envisage un temps une carrière dans l'armée dont il a intégré une école, la Seconde Guerre Mondiale et sa conclusion y mettront un terme. Il entre ensuite à l'université Waseda pour y poursuivre ses études, mais la mauvaise santé de son grand-père le force à reprendre les affaires familiales en 1949.

Désigné par son grand-père qui décédera peu après comme successeur, Hiroshi Yamauchi vient à peine de dépasser la vingtaine et il est difficile pour les cadres et employés de prendre ce jeune homme au sérieux. Il va très vite poser son autorité absolue, licenciant toute personne le contestant. Ces événements contribueront à lui forger une image d'un homme tyrannique et indéboulonnable, jusqu'à son départ en retraite, un demi-siècle plus tard.

Hanafuda et Karuta
Hanafuda et Karuta

En 1951, l'entreprise change de nom pour devenir Nintendo Playing Card Co. Ltd. correspondant mieux à son activité depuis 1889 et se lancer dans une nouvelle dynamique. L'utilisation du plastique pour ses cartes va permettre à Nintendo de connaitre un immense succès au Japon, marché qui va exploser avec l'utilisation des personnages de Walt Disney en 1959, au point pour Nintendo de devenir une valeur cotée dans la deuxième section des bourses d'Osaka et de Kyoto en 1969.

La société change de nouveau de nom pour Nintendo Co., Ltd en 1963 quand elle se lance dans la fabrication de jouets. Nintendo introduira de la technologie électronique pour la première fois dans l'industrie des jouets au Japon en 1970 avec les Beam Gun Games.

Nintendo et le jeu vidéo

A partir de 1975 va débuter l'ère des jeux vidéo pour Nintendo. En collaboration avec Mitsubishi, la société développe un système de jeu vidéo utilisant le lecteur EVR pour le Japon, aboutissant aux consoles « TV Game 15 » et « TV Game 6 ».

Game and Watch
Game and Watch
Du coté portable, la série « Game & Watch » fait son apparition en 1980, des mini-consoles portables imaginées par Gunpei Yokoi, créateur plus tard de la Game Boy. Donkey Kong, Link et Jumpman devenu Mario font leurs apparition, conçus par Shigeru Miyamoto, engagé par Yamauchi pour rendre service à son père.

Alors que le krach de 1983 a mis un coup d'arrêt à l'industrie vidéoludique outre-Atlantique emportant notamment Atari, Nintendo sous l'impulsion de Hiroshi Yamauchi va lancer en 1984 la Famicon, renommée la Nintendo Entertainment System (NES) qui va complètement relancer l'industrie. Elle trouvera une digne héritière avec la Super Famicom en 1990, tandis que la Game Boy avait été lancée l'année précédente. Cette période fait souvent figure d'âge d'or de Nintendo.

La Nintendo 64, malgré son succès financier pour Nintendo, marque le déclin de la marque avec l'émergence de Sony avec sa console Playstation. Alors que les deux sociétés étaient partenaires pour concevoir une console fonctionnant avec des CD, un différent financier poussera les deux sociétés à arrêter cette collaboration. Nintendo avait également un temps collaboré avec Phillips, avant de finalement choisir un support propriétaire avec des cartouches pour sa N64. Sans temps de chargement mais avec un espace disque moindre pour un coût supérieur, certains éditeurs basculeront alors vers la Playstation avec notamment Squaresoft et Final Fantasy VII. Yamauchi en tiendra très longtemps rigueur à Squaresoft. Tandis que Nintendo conserve son image tout public et accessible, Sony ouvre l'industrie à une vision plus adulte.

La Gamecube sera la dernière console proposée par Nintendo sous l'ère de Hiroshi Yamauchi. Elle sera également la dernière console de salon se voulant en opposition directe (sans succès) avec ses concurrents : Sony et nouvellement Microsoft, deux multinationales dont la participation dans le jeu vidéo s'inscrit plus dans une stratégie globale. Alors qu'il quitte la société en 2002 en laissant la place à Satoru Iwata, Nintendo reste un acteur majeur de l'industrie, même si elle occupera dorénavant une place à part dans l'industrie vidéoludique. On lui prête des qualités de visionnaires mais aussi certaines erreurs (la cartouche pour la N64, la position sur le online pour la Gamecube), voire de l'obstination lui donnant une figure de dinosaure de l'industrie, mais malgré tout emblématique avec une énorme influence.

Mario

Réactions (24)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Nintendo ?

23 aiment, 12 pas.
Note moyenne : (36 évaluations)
6,6 / 10 - Bien