Microsoft officialise sa Xbox One, résolument transmedia

Ce soir, Microsoft dévoilait officiellement sa prochain console, la Xbox One comme « all-in-one system » (un système tout en un), où se mêle jeu vidéo, télévision, musique, cinéma et de nouvelles façons de les consommer.

Microsoft officialise sa Xbox One, résolument transmedia

C'était attendu et Microsoft était aujourd'hui au rendez-vous ce soir pour officialiser sa prochaine console de salon, finalement baptisée Xbox One. Xbox One comme « all-in-one entertainment system », un système de loisir tout en un, qui regroupe évidemment des fonctionnalités ludiques, mais aussi télévisuelles, musicales ou encore cinématographiques (avec son lecteur Blu-Ray) et le tout en communiquant avec des appareils multiples (mobiles, tablettes ou téléviseur intelligent), en plus d'un système de cloud omniprésent.
Au regard de la démonstration de Microsoft, la prochaine console obéit à la voix via moult commandes vocales, et au doigt et à l'oeil grâce à la caméra et au micro du nouveau Kinect (plus fin, plus réceptif). Une interface homme / machine qui en fait, selon le constructeur, un appareil « simple, instantané et complet ». D'un mot ou d'un mouvement de la main, on bascule du mode « jeu » au mode « TV », on accède à ses collections de fichiers musicaux ou ses films et séries préférés, on change de chaîne ou on fait apparaitre des « menus intelligents » et informations enrichies en regardant son programme télévisé sur les chaînes partenaires de Microsoft (en suivant un match, on accédera aux statistiques des sportifs à l'écran, par exemple). Et pour y ajouter une couche sociale, la console intègre nativement une option Skype permettant de communiquer avec ses proches en visioconférence.

Comme la XBox 360 en son temps, la Xbox One se veut donc toujours un outil de divertissement complet, Microsoft image déjà une « nouvelle façon » de consommer l'ensemble des loisirs regroupés dans la console. C'est ainsi que le constructeur annonce par exemple une nouvelle expérience autour de la licence Halo : le jeu d'action se complète d'une série télévisée (Halo: The Television Series) chapeautée par Steven Spielberg alors que les deux formats doivent s'influencer mutuellement. Même philosophie avec Quantum Break, nouveau jeu (s'appuyant sur une nouvelle licence) confié au studio Remedy Entertainment, mélangeant série télé et jeu vidéo communautaire sur fond de va-et-vient temporels.

Si Microsoft promet déjà quinze titres exclusifs à sa prochaine console, la conférence du développeur (très family friendly) était évidemment très axée sur la console et ses capacités et un peu moins sur les jeux, qui seront dévoilés plus en détails dans quelques semaines lors de l'E3. Mais d'ici là, on retient néanmoins le partenariat entre Microsoft et EA Sport ou encore le prochain le Call of Duty - Ghosts (qu'on nous promet plus émotionnel).
On prend rendez-vous à l'E3 2013 (début juin prochain), en attendant le lancement de la console « avant la fin de l'année ». En attendant, on retiendra que la console entend « repenser le divertissement » et que la tendance transmedia (qui se concrétise en matière de jeu ne ligne depuis déjà plusieurs mois, voire années) gagne du terrain, jusque dans les salons.

Réactions (82)


Que pensez-vous de Microsoft Game Studios ?

21 aiment, 36 pas.
Note moyenne : (59 évaluations)
5,0 / 10 - Moyen