La structure compétitive d'HearthStone : accessibilité et longévité

Le jeu de cartes à collectionner HearthStone repose sur un gameplay compétitif. Blizzard décrit des mécanismes se voulant accessibles au plus grand nombre, mais suffisamment complexes pour être durables.

La structure compétitive d'HearthStone : accessibilité et longévité

Dans le cadre de la PAX East, Blizzard annonçait officiellement le développement de HearthStone, son prochain jeu de cartes à collectionner. Le jeu se veut modeste, est conçu par une petite équipe (15 développeurs), mais entend néanmoins s'appuyer sur des « concepts forts et durables » notamment au travers de ses compétitions.
Et Jason Chayes (directeur de la production) et Eric Dodds (lead designer) précisent les ambitions compétitives du titre dans les colonnes de Forbes.

Et de rappeler d'abord qu'avec HearthStone, Blizzard met en oeuvre sa célèbre maxime : « facile à prendre en main, mais difficile à maîtriser », c'est-à-dire accessible de prime abord au plus grand nombre (en quelques minutes, les visiteurs de la PAX trouvaient manifestement leurs marques), mais gagnant en complexité au gré de la progression pour assurer une certaine longévité au gameplay. On jugera évidemment sur pièce le moment venu, mais le duo dévoile les deux modes de compétitions du jeu de cartes.

Les ligues hebdomadaires / ladder : dans cette structure compétitive, les joueurs progressent via des rangs à débloquer (de bronze à grand maître) sur une base hebdomadaire. Les rangs sont remis à zéros chaque semaine. Il doit permettre aux joueurs de tester différents héros et decks chaque semaine plutôt que de s'enfermer dans une unique stratégie.
La Forge : c'est la base de la compétition de HearthStone. Les joueurs participant à la Forge sélectionnent un héros parmi trois disponibles (neuf héros devraient être jouables à la sortie), et ont ensuite un choix de trois cartes. Ils répètent l'opération 30 fois jusqu'à obtenir un deck de 30 cartes et entrent dans la Forge pour jouer avec le deck ainsi composé. Et les joueurs s'affrontent jusqu'à subir trois défaites. Les joueurs encaisseront des gains dès lors qu'ils revendiquent au moins cinq victoires, avec un cap de 20 victoires en termes de participation à la Forge. La structure est conçue de telle façon que les joueurs ayant 15 victoires affrontent d'autres joueurs affichant environ 15 victoires, afin de s'assurer que la Forge présente toujours un réel défi.

On le comprend, les ligues hebdomadaires offrir un cadre souple aux affrontements classés, mais surtout permettre aux joueurs novices de découvrir le contenu compétitif (le reset hebdomadaire doit permettre aux nouveaux compétiteurs d'affronter les vétérans sur un pied d'égalité ou presque), alors que les choses sérieuses se dérouleront sans doute dans le cadre des affrontements de la Forge pour départager les stratèges.
À tester sur pièce dès l'été prochain dans le cadre des premières phases de bêta-test, même si le développeur précise que les tests accueilleront d'abord les joueurs nord-américains et les curieux d'autres zones géographiques suivront seulement « plus tard ».

Réactions (10)


  • En chargement...

Que pensez-vous de HearthStone ?

47 aiment, 27 pas.
Note moyenne : (76 évaluations | 5 critiques)
5,0 / 10 - Moyen

201 joliens y jouent, 261 y ont joué.