G-Star 2012 - Bless se dévoile en Occident

Si la dernière mouture de Bless est actuellement jouable en Corée, le MMORPG se dévoile aussi en Occident par l'intermédiaire de l'éditeur Neowiz Games North America. De quoi augurer une version localisée du MMO.

G-Star 2012 - Bless se dévoile en Occident
Bless3.jpg

On l'a noté, cette semaine, toute l'industrie sud-coréenne du MMO s'est fixée rendez-vous à Busan à l'occasion du G-Star 2012, et Bless entend s'y faire remarquer. Les joueurs coréens peuvent tester le MMORPG de Neowiz Games et découvrir notamment la qualité de ses graphismes (c'est manifestement l'argument actuellement mis en avant par l'éditeur qui vante « les effets climatiques, de lumière ou la gestion des textures de vêtement et des effets intérieur / extérieur, le tout dans un univers massif et persistent, non segmenté » réalisé avec l'Unreal Engine 3 et promettant que tout ce qui est montré est directement issu de la version actuelle du jeu).
Et de rappeler, par voie de communiqué, la trame ou les ambitions de Bless :

« Les joueurs rejoignent Bless au plus fort d'un conflit entre la monarchie conservatrice d'Hieron et la jeune nation individualiste d'Union, en pleine croissance. Les tensions entre les deux empires et leurs idéologies divergentes ont engendré une guerre longue de plusieurs décennies, ayant de lourdes répercutions sur la vie de tous les peuples du monde [cinq races jouables dans chaque faction]. En ces temps sombres, plein d'amertume et de sang, des héros, des poètes et des sages se sont néanmoins distingués, porteurs d'un certain espoir. Dans les cités, les bardes chantent ces temps troublés qualifiés, avec ironie, de « Jours Bénis » (The Blessed Days).
Les deux factions en guerre cohabitent dans un vaste monde fantastique, comptant des douzaines de régions, à l'identité propre et au climat spécifique, toutes connectées ensemble d'un seul tenant (sans écran de chargement pour passer de l'une à l'autre - [le développeur a travaillé avec Epic Games Korea pour concevoir un outil spécifique, le Landscape Tool, permettant de générer des décors d'un seul tenant et de supprimer tous les murs invisibles qu'on croise souvent les MMORPG]). Les joueurs peuvent se lancer dans des sièges de forteresses massifs, servant de référant à l'effort de guerre pour les deux factions. Chaque victoire permet d'accéder à de nouvelles ressources et lignes de quêtes, permettant à chaque joueur de progresser un peu plus vers le statut de Champion du royaume. »

Mais au-delà du discours, on retiendra surtout que le communiqué est adressé à la presse occidentale, distribué en anglais et signé Neowiz Games North America. Faute, pour l'instant, de tester Bless dans les salons vidéo ludiques occidentaux, on note quoiqu'il en soit que le MMORPG affiche d'ores et déjà des ambitions hors des frontières asiatiques.

Réactions (23)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Bless ?

36 aiment, 14 pas.
Note moyenne : (53 évaluations | 1 critique)
7,0 / 10 - Très prometteur

4 joliens y jouent, 5 y ont joué.