À nouveau des pertes pour THQ, en quête « d'alternatives financières et stratégiques »

THQ publie ses résultats trimestriels : le groupe accuse à nouveau 19 millions de pertes et retarde plusieurs titres phares, faute de financements. Les analystes craignent une faillite.

À nouveau des pertes pour THQ, en quête « d'alternatives financières et stratégiques »

La nuit dernière, THQ publiait les résultats de son deuxième trimestre fiscal 2013 (clos le 30 septembre dernier) et le groupe enregistre à nouveau des pertes. THQ revendique un chiffre d'affaires 107 millions de dollars (contre 146 millions à la même période l'année dernière) pour une perte nette de 19 millions de dollars (les pertes étaient de 97 millions l'année dernière au même trimestre).
Et si le niveau des pertes est proportionnellement réduit (notamment parce que THQ a procédé à plusieurs vagues de licenciements et fermé certains de ses bureaux), ce résultat financier est notamment le reflet des ventes de Darksider 2 « en-deçà des espérances » (1,4 millions de copies écoulées) et oblige THQ à retarder plusieurs de ces prochaines sorties (notamment South Park: The Stick of Truth, Company of Heroes 2 et Metro: Last Light - et Warhammer 40 000: Dark Millennium Online disparait purement et simplement des publications de THQ).

Selon le Brian Farrell, le groupe est actuellement en quête de « solutions alternatives » en termes de stratégie et de financements, et recherche surtout des investisseurs extérieurs susceptibles de renflouer le studio pour assurer la fin du développement de ses prochains jeux.
Les analystes ne sont néanmoins pas optimistes. Selon le cabinet Wedbush Morgan (dont les propos sont rapportés par Games Industry), par exemple, THQ s'expose à un risque de faillite et l'analyste déconseille tout investissement dans le capital du studio. Une position qui ne devrait pas faciliter d'éventuelles levées de fonds.

Réactions (15)


  • En chargement...

Que pensez-vous de THQ Inc. ?

2 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (2 évaluations)
5,4 / 10 - Moyen