Square-Enix ouvre la chasse aux gold sellers

Si de plus en plus d'exploitants autorisent, voire organisent la vente de golds (Blizzard, ArenaNet, Sony Online), Square-Enix résiste et vient de bannir une série de gold sellers et détruire pour 19,2 millions de golds.

Square-Enix ouvre la chasse aux gold sellers

C'est une constante pour la plupart des MMO rencontrant le succès : leurs serveurs sont évidemment fréquentés par des joueurs venus s'amuser, mais aussi par des professionnels collectant des pièces d'or afin de les revendre. Cette revente est une pratique illicite, et si les exploitants de MMO l'ont longtemps combattue (souvent en vain), certains ont pris le parti de l'exploiter et de l'organiser officiellement (c'est le cas de Blizzard dans Diablo III, d'ArenaNet via les gemmes de Guild Wars 2 ou encore de Sony Online avec ses Kronos et nombre d'exploitants de titres free-to-play).

Square-Enix prend le contre-pied de cette tendance et annonce officiellement organiser la lutte contre les vendeurs d'or qui sévissent dans Dragon Quest X Online. L'exploitant japonais a mis en place une équipe en charge d'enquêter et d'identifier les comptes de jeu des vendeurs afin de les bannir définitivement (plusieurs ont déjà subi les foudres de ces escouades) et détruire les pièces d'or indument commercialisées. Fin octobre, le studio indique avoir ainsi détruit quelque 19,2 millions de golds dans le MMO. Les acheteurs savent à quoi s'en tenir.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Dragon Quest X Online ?

17 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (24 évaluations | 0 critique)
5,4 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, 1 y a joué.