Dragon Quest X Online

Dragon Quest X Online


Développeur Square Enix
Editeur Square Enix
Exploitants Shanda, Square Enix
Distributeur Square Enix

Plateformes Android, Mobile, Nintendo 3DS, PlayStation 4, Wii, Wii U, Windows, iOS
Genres Action-RPG, jeu de rôle, asiatique, manga

Statut Disponible
Bêta fermée 23 février 2012
Sortie 2 août 2012

Modèle économique Acquisition du jeu payante, sans abonnement, sans microtransaction

Localisation
Interf. Textes S.T. Voix
anglais
japonais x x x x

PEGI Inconnu

Extensions Dragon Quest VII : La Quête des vestiges du monde (2016)
À mi-chemin entre le jeu multijoueur et le MMO, Dragon Quest X Online s'articule autour d'un gameplay de RPG (jouable en solo) mais plongeant le joueur dans un monde virtuel dans lequel il peut croiser ou non d'autres joueurs.

Présentation modifier

Annoncé uniquement sur Wii et Wii U, les consoles de Nintendo, Dragon Quest X Online (Dragon Quest X Mezameshi Itsutsu no Shuzoku, de son petit nom japonais) est présenté par Square-Enix comme la déclinaison online de la licence Dragon Quest. Prenant la forme d'un RPG plongeant le joueur au coeur d'une intrigue (particulièrement) longue et complexe pouvant être remplie en solo si le joueur le souhaite, Dragon Quest X Online plonge néanmoins le joueur dans univers virtuel en ligne dans lequel il pourra croiser d'autres joueurs susceptibles de lui venir en aide ponctuellement pour la réalisation d'une mission par exemple.

Comme dans un MMO, Square-Enix promet de vastes options de personnalisation des avatars (cinq races de personnages devrait être jouables, les Ogres ; les Wedi, des créatures de l'eau ; les Elfes ; les Nains spécialistes de l'artisanat et les Pukuripos), la possibilité de choisir un métier, des animations régulières seront organisées dans l'unvers de jeu, et des ajouts ponctuels de contenu sont d'ores et déjà annoncés. Des missions supplémentaires viendront manifestement régulièrement compléter la trame centrale de Dragon Quest X Online. Le jeu intègre par ailleurs des mécanismes d'artisanat (permettant aux artisans de signer leur réalisation), mais aussi de housing permettant au joueur d'inviter amis et connaissances dans sa demeure virtuelle.

Extensions modifier

Dragon Quest VII : La Quête des vestiges du monde

Dragon Quest VII : La Quête des vestiges du monde (2016)

Remake du septième épisode de la longue série des Dragon Quest, Dragon Quest VII : La Quête des vestiges du monde arrive sur les consoles 3DS de Nintendo en version française. Mettant en scène le Héros et ses amis dans une longue quête pour découvrir toutes les îles oubliées du temps, ce remake offre quelques ajustements bienvenus pour le plus grand plaisir des joueurs. Mais ce n'est pas tout puisqu'il apporte aussi une refonte graphique qui exploite au mieux les performances de la console portable sans oublier un réarrangement des superbes compositions de Koichi Sugiyama.

Sociétés liées modifier

La liste ci-après répertorie les sociétés liées à Dragon Quest X Online.

Shanda
Société
Exploitant
ExploitantChine
Square Enix
Société, 2003
Développeur, distributeur, éditeur, exploitant

Informations complémentaires modifier

Dragon Quest X Online est lancé le 2 août 2012 au Japon sur Wii. Le jeu est ensuite décliné sur Wii U en mars 2013 (mais ne rencontre pas le succès escompté), en attendant une version PC annoncée pour le 26 septembre 2013 au Japon.
Malgré un lancement poussif, Dragon Quest X Online trouve progressivement son public (jusqu'à compter un million de joueurs inscrits) et est porté sur diverses plateformes -- notamment mobiles et Nintendo 3DS grâce à des technologies de cloud gaming.

Après un lancement dans l'Archipel nippon, Dragon Quest X Online est aussi attendu en version occidentale.

Vidéos

16 vidéos de Dragon Quest X Online ont été référencées.

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.