Une perte record, une action qui plonge mais des projets nombreux pour l'E3

Hier, Sony publiait ses comptes et dévoilait une perte annuelle record de 4,42 milliards d'euros. Aujourd'hui, l'action du groupe dévisse atteignant son cour le plus bas depuis 30 ans, mais Sony n'en prépare pas moins l'E3.

Graphiques

C'est bien connu, la santé financière des « consoliers » suit le cycle de vie des consoles (l'activité est logiquement florissante lors du lancement d'une nouvelle génération de consoles mais plombée lorsqu'elle arrive en fin de vie, que les ventes chutes et que les investissements augmentent en prévision de la génération suivante). Sony connait actuellement les affres de ces fins de cycles, souffre d'un taux de change défavorable, et y ajoute les effets du grand tsunami japonais ou des inondations en Thaïlande... Autant de raison expliquant la publication, hier, de très mauvais résultats financiers.
Sony enregistre en effet un chiffre d'affaires en baisse de 9,6% et surtout une perte annuelle record de 4,42 milliards d'euros sur l'exercice 2011-2012. On se souvient que le mois dernier, le groupe annonçait déjà un plan mondial de 10 000 licenciements et expliquait déjà les raisons de ses piètres performances (la concurrence accrue de Samsung ou Apple et, on le constate aujourd'hui, une baisse des ventes de l'ensemble de ses consoles - PS3, PS2 et PSP - à peine sauvées par la progression du nombre de jeux PS3 écoulés au cours de l'exercice).
Conséquence logique des chiffres annoncés hier, le cour de Sony dévisse aujourd'hui sur les marchés tokyoïte (-6,43%, tombant à son plus bas depuis 1980) et nord-américains (-2%, atteignant son cours de 1993).

On s'interroge évidemment sur l'avenir du groupe japonais, mais le nouveau CEO Kaz Hirai, se veut rassurant pour l'avenir (notamment grâce à la PS Vita, même si les analystes considèrent néanmoins ses prévisions très « optimistes ») et Sony n'en prépare pas moins l'E3 2012. Le groupe prévoit de dévoiler lors du principal salon américain de jeu vidéo du 4 au 7 juin prochain quelque « vingt nouvelles expériences ludiques » (aucun détail ne filtre pour l'instant, mais manifestement il ne s'agit pas uniquement de nouveaux jeux). Les curieux pourront notamment suivre les conférences et interventions du consolier en streaming et en direct, sur le mini site que Sony consacre à sa participation au salon.

Réactions (18)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Sony Interactive Entertainment ?

12 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (16 évaluations)
5,8 / 10 - Assez bien