Jack Tramiel, fondateur de Commodore Int, est mort

Jack Tramiel, fondateur du groupe Commodore International et créateur du Commodore 64 (l'un des premiers PC de jeux), est décédé dimanche dernier à l'âge de 83 ans.

Si l'industrie du jeu vidéo parait jeune, à mille lieues des nécrologies, son histoire remonte néanmoins maintenant à plusieurs dizaines d'années - notamment avec les activités de Jack Tramiel, l'un des pionniers de l'industrie de l'ordinateur personnel et du jeu vidéo.

Jack Tramiel, fondateur de Commodore Int, est mort

Né en Pologne en 1928, déporté à Auschwitz et rescapé des camps de concentration en avril 1945 avant de s'installer aux Etats-Unis en 1947, Jack Tramiel est resté dans les mémoires vidéo ludiques pour avoir été le fondateur du groupe Commodore International et le créateur du Commodore 64 en 1982, l'un des premiers ordinateurs personnels (et l'un des plus vendus au monde, fort de quelques 25 millions de machines écoulées).
Et grâce à ses capacités technologiques poussées pour l'époque (doté d'une puce graphique 16 couleurs, de 64 Ko de Mémoire vive ou encore de capacités de scrollings latéraux, en plus de pouvoir y brancher un joystick), le Commodore 64 s'est imposé comme une machine de poids dédiée au jeu vidéo (les nostalgiques se souviendront peut-être de The Bard's Tale, Bruce Lee ou d'Ultima IV).

Selon Martin Goldberg (dont les propos sont rapportés par Forbes), auteur et historien notamment de la marque Atari (que Jack Tramiel a rejoint en 1984), le concepteur de Commodore 64 « a eu une influence immense sur l'industrie du PC et de l'électronique », y voyant « un nom, à l'époque, de l'ampleur d'un Steve Jobs aujourd'hui : son héritage influence des générations d'ingénieurs informatique, de scientifiques et de joueurs qui ont été confrontés pour la première fois aux technologies high-tech avec ses créations, accessibles au plus grand nombre ». Jack Tramiel avait 83 ans.

Réactions (18)


  • En chargement...