Le projet Game-X de NetEase devient Dragon Blade

Comme promis, le studio NetEase dévoile officiellement aujourd'hui son projet Game-X qui devient Dragon Blade, un « MMORPG d'action Next-Gen » misant sur ses graphismes et un gameplay dynamique.

Depuis quelques jours, le studio chinois NetEase évoquait le développement interne d'un mystérieux « MMORPG Next-Gen », le projet Game-X, destiné au marché mondial. Aujourd'hui, le projet Game-X est officiellement dévoilé : il devient Dragon Blade (ou Dragon Sword selon les traductions) et livre quelques détails de son contenu.

À en croire le géant NetEase, ce Dragon Blade entend d'abord s'appuyer sur ses graphismes générés par un « moteur révolutionnaire, le Next-B », conçu par le développeur. Selon le studio, le moteur produit des graphismes en haute résolution (mais illustrés au travers de vidéos d'une piètre qualité, comme souvent en Chine) et « restituant dynamiquement la vision de l'oeil humain ». Les effets de lumières sont dynamiques et chaque objet produit à la fois des ombres et reflets (un personnage génère une ombre différente qu'il porte une dague ou un bâton par exemple, le reflet d'une feuille d'arbre luisante est différent de celui d'une lame en métal). Le moteur produit surtout des effets de flou ou de netteté différents selon la distance et la mise au point (comme l'oeil humain), afin de rendre un meilleur effet de profondeur.
À chacun d'apprécier la pertinence de ces choix graphiques, mais le choix graphique tranche avec les habitudes des développeurs chinois qui privilégient habituellement la compatibilité de leurs jeux avec des configurations modestes.

Au-delà des apparences, le jeu mise tout au autant sur le dynamisme en matière de combat. Il apparait manifestement que les coups portés sont localisés sur la cible (un coup à la tête n'a pas le même effet qu'un coup aux jambes, par exemple), sans ciblage (permettant donc d'affronter plusieurs adversaires en même temps) et orientés dans l'espace (un coup porté latéralement pourrait projeter l'adversaire dans la direction opposée)...
Et ces mécanismes s'annoncent à la fois dans le cadre d'un gameplay PvE (le jeu revendique un millier de quête et oppose le joueur à des bosses gigantesques - certains « capables de raser une ville ») mais aussi PvP et de guerre de guildes. Le tout entendant s'adresser à un public « mature » (la violence du jeu s'illustrant par la présence de sang à l'écran).

On attend prochainement des précisions détaillant ces mécanismes de gameplay. D'ici là, aucune date de bêta n'est encore annoncée en Chine, mais le jeu devrait être exploité tant en Asie qu'en Occident. On comprend quoiqu'il en soit que le projet se positionne sur le segment (manifestement populaire) des MMO d'action entendant rivaliser avec Blade and Soul ou TERA.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Dragon Sword ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Intéressant