Pour la première fois, le chiffre d'affaires des MMO à abonnement décline

Signe des temps. Pour la première fois de la (courte) histoire des MMO, le chiffre d'affaires généré par les abonnements décline alors que les revenus de l'industrie du MMO continuent de progresser grâce au Free to Play.
Pour la première fois, le chiffre d'affaires des MMO à abonnement décline

Le genre massivement multijoueur se finance via des modèles économiques variés, composés de ventes de boîtes de jeu ou de contenus virtuels à l'unité, d'abonnements mensuels ou encore d'offres Freemium, entre autres. Et au moins en Occident, l'abonnement mensuel est longtemps resté le modèle économique de prédilection des MMO.
Selon l'institut Screen Digest, il l'est encore mais pour la première fois dans la (courte) histoire du MMO, le chiffre d'affaires généré par les abonnements mensuels décline alors que celui issu des titres Free to Play continue de progresser.

Très concrètement, selon Screen Digest, les MMO à abonnement ont amassé quelque 1,58 milliards de dollars en 2010, soit une baisse de 5% par rapport à l'année précédente (alors qu'en 2009, on constatait une hausse de 10% et en 2008, une progression de 26,8%). Et toujours selon l'analyste, d'ici 2015, les MMO à abonnement devraient générés tout au plus 1,33 milliards de dollars par an.
Le genre est-il alors en faillite ? Manifestement non puisque tout modèle économique confondu le marché des MMO en 2010 connaît une progression de 5% (+4% aux Etats-Unis, +7% en Europe), représentant un volume d'affaires de 2,7 milliards et devrait atteindre les 3,1 milliards en 2015. Mais selon Screen Digest, la croissance devient aujourd'hui l'apanage des MMO reposant sur des modèles à base de micro-transactions. En 2010, ils ont ainsi générés 1,13 milliards et affichent une croissance de 24% par rapport à 2009. Et si Activision Blizzard (World of Warcraft) reste le principal acteur du secteur, Gameforge et Bigpoint raflent les deuxième et troisième place du classement.

Faut-il dès lors y voir 2010 comme une année charnière dans l'économie du MMO marquant l'avènement du Free to Play ? Peut-être. À l'évidence, les modèles Free to Play gagnent en popularité (ils entrent de plus en plus dans les moeurs vidéo ludiques), les jeux « gratuits » sont de plus en plus nombreux, séduisent de plus en plus d'acteurs et sont de moins en moins considérés comme des jeux de seconde zone.
Pour autant, force est aussi de constater aussi que l'année 2010 s'est révélée particulièrement morose en terme de sorties de MMO à abonnement susceptibles de porter la croissance du genre (tout au plus marquée par Rise of the Godslayer, l'extension d'Age of Conan et Cataclysm, l'extension de World of Warcraft en toute fin d'année), alors que certains ténors du secteur se font vieillissants. Il conviendra sans doute d'examiner les résultats enregistrés en 2011 et 2012 pour confirmer - ou non - les tendances de 2010.

Réactions (35)


  • En chargement...