Le studio Monte Cristo ferme ses portes

En redressement judiciaire depuis avril dernier, le studio parisien Monte Cristo fermerait ses portes. La faute au manque de succès de Cities XL.
Le studio Monte Cristo ferme ses portes

Après 15 ans d'existence, le studio parisien Monte Cristo Games à qui l'on doit des jeux comme Silverfall, Mediaval Lords ou City Life, fermerait définitivement ses portes. La faute à l'échec commercial de Cities XL, l'ambitieux city-builder en ligne.
Lancé fin 2009, Cities XL n'a manifestement pas trouvé son public. Nous avions rencontré les équipes de Monte Cristo peu avant le lancement du jeu et elles nous confiaient alors leur ambition de séduire environ 300 000 joueurs pour rentabiliser les neuf millions d'euros investis dans le développement du jeu (auto financé par Monte Cristo). Quelques mois plus tard, Cities XL ne s'est vendu qu'à 100 000 exemplaires et bien peu de joueurs se sont abonnés à l'offre « Planète » permettant de jouer en ligne.

Début avril dernier, on apprenait le placement de Monte Cristo Games en redressement judiciaire et le licenciement d'une partie des salariés de ses bureaux de Kiev. Aujourd'hui, si l'on en croit une annonce publiée par l'équipe de développement, le studio parisien fermerait maintenant ses portes.

Si ce type d'annonces attriste toujours forcément (on pense à la cinquantaine de salariés parisiens du studio), Cities XL serait repris par un éditeur dont le nom n'est pas encore dévoilé - Focus Home Interactive, qui entretient d'étroites relations avec MCG de longue date, vient néanmoins à l'esprit... Les joueurs du city-builder devraient donc continuer à bénéficier d'un suivi pour Cities XL.

Réactions (33)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Monte Cristo ?

0 aime, 0 pas.