Atari réduit drastiquement ses pertes grâce au jeu en ligne

Atari réduit drastiquement ses pertes, notamment grâce aux marges générées par Champions Online et Star Trek Online.
Atari réduit drastiquement ses pertes grâce au jeu en ligne

Atari vient de publier ses comptes de l'exercice 2009/2010 (clôturés le 31 mars dernier) et annonce une réduction drastique de ses pertes, notamment grâce aux marges générées par ses MMO Champions Online et Star Trek Online.
Selon les comptes d'Atari, l'éditeur français enregistre un chiffre d'affaires de 115,7 millions d'euros sur l'année fiscale, pour une perte nette de 19,4 millions. Un résultat en demi-teinte, mais sans commune mesure avec les 221,9 millions de pertes enregistrées lors de l'exercice précédent. Mieux, l'éditeur renoue avec les bénéfices (+3,8 millions d'euros, contre 171,3 millions de pertes lors de l'exercice précédent) lors du seul second semestre de son exercice 2009/2010.

A en croire le studio, les résultats s'expliquent par une politique consistant à lancer moins de titres, mais à plus forte marge. Et manifestement, ces titres plus rentables sont notamment des MMO, grâce aux abonnements. Sur l'année, le chiffre d'affaires généré par les ventes et abonnements de Champions Online et Star Trek Online représente 12,5 millions d'euros (9,9 millions lors de l'exercice précédent) et représente maintenant 11% des revenus d'Atari (23% sur le seul second semestre) contre seulement 2% pour l'exercice 2008/2009.
A l'évidence, si ces titres ne drainent pas une population de joueurs énorme (de l'ordre de plusieurs dizaines de milliers d'abonnés chacun), elle suffit à les faire (bien) vivre.

Atari devrait poursuivre cette stratégie à l'avenir, notamment en lançant Test Drive Unlimited 2, le MOOR d'Eden Games, au cours de l'automne prochain. L'annonce semble plutôt bien accueillie par les marchés puisque le titre a gagné plus 15% suite à l'annonce de ces résultats.

Réactions (18)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Atari ?

4 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (7 évaluations)
5,3 / 10 - Moyen