Digital Extremes Ltd.

Digital Extremes Ltd.


Activités Développeur de jeux-vidéo
Création 1993
Pays d'origine Canada
Fondé en 1993, Digital Extremes est un studio de développement canadien. Le jeu de tirs est la spécialité du studio qui a notamment participé au développement d'Unreal et de ses suites. Le studio s'est également essayé au free-to-play avec Warframe.

Présentation modifier

Fondé en 1993 par James Schmalz, Digital Extremes s'établit à London en Ontario, province du Canada. Le studio débute dans l'univers du jeu vidéo avec Solar Wind, un space shooter disponible sur MS-DOS et édité par Epic MegaGames. Les productions suivantes seront anecdotiques avec des jeux de flipper.

Digital Extremes Ltd. prend une autre dimension en 1998 avec la sortie d'Unreal, jeu de tir à la première personne co-développé avec Epic Games et référence du genre. En travaillant au fil des années sur les suites et portages de la licence Unreal, le studio acquiert une certaine expérience et développe son propre moteur avec l'Evolution Engine, qui sera utilisé pour Dark Sector (2009), Darkness II (2012) et Warframe. Le développeur canadien est également impliqué dans les projets BioShock I et II (2008 et 2010) ainsi que Homefront (2011), plus particulièrement au niveau de l'expérience multijoueur de ces jeux.

Digital Extremes se lance en 2013 dans le free-to-play avec Warframe, shooter coopératif dans un univers de science fiction. D'abord annoncé sur PC, Warframe rejoint de la catalogue free-to-play de la console Playstation 4 de Sony.

Jeux-vidéo

Digital Extremes Ltd. a participé au développement, à l'édition, à la distribution ou à l'exploitation des jeux-vidéo suivants.

Sword Coast Legends
Jeu-vidéo, 2015
Développeur
DéveloppeurCanada
Warframe
Jeu-vidéo, 2013
Développeur, distributeur, éditeur, exploitant
The Amazing Eternals
Jeu-vidéo
Développeur
Survived By
Jeu-vidéo
Développeur

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.