Disgaea

Disgaea


Développeur Inconnu

Plateformes Nintendo DS, PlayStation 2, PlayStation 3, PlayStation 4
Genres Jeu de rôle, stratégie, fantastique

Statut Disponible
Sortie Inconnue

Modèle économique Acquisition du jeu payante

Localisation
Interf. Textes S.T. Voix
anglais x x x x

PEGI Déconseillé aux moins de 12 ans Déconseillé aux moins de 12 ans

Extensions Disgaea 5 : Alliance of Vengeance (2015)

Disgaea est une série de T-RPG (ou jeu de rôle tactique) crée et développé par Nippon Ichi Software. La série a débuté par Disgaea: Hour of Darkness, sorti sur PS2 en 2003 au Japon puis l'année suivante en Europe et aux États-Unis. Particulièrement populaire, la licence est aussi déclinée en version manga et anime.

Présentation modifier

Les jeux Disgaea se déroulent dans l'univers fictif qu'est le Netherworld, et sont réputés pour leur composante RPG insolite, avec un gameplay complexe, des statistiques maximales très longues à atteindre et des dialogues humoristiques.
Les protagonistes de la série sont souvent des antihéros cyniques et assoiffés de pouvoirs, ils ont à leur disposition des faire-valoir pour les aider durant les batailles.

En terme de gameplay, chaque jeu Disgaea consiste en un certain nombre de missions que le joueur doit accomplir depuis un hub, qui prend la forme d'un château dans le premier opus, d'un village dans le deuxième, d'une école dans le troisième, etc. 
Dans le hub, le joueur peut gérer l'équipement et les capacités de chaque personnage, soigner l'équipe, embaucher de nouvelles recrues, en plus de diverses fonctions selon l'opus. 

Quand le joueur est prêt, il peut lancer la prochaine mission, ou refaire une des précédentes missions pour gagner de l'expérience ou de l'argent. Les missions sont généralement arrangées en épisodes (ou chapitres) et agrémentées de cutscenes qui font progresser l'intrigue. Chaque mission requiert que le joueur remplisse un objectif. Toutes les missions peuvent être complétées en éliminant tous les ennemis du plateau. 
Ce plateau consiste en une grille isométrique avec des espaces de taille variée. Le joueur commence toujours en premier, puis c'est à l'ordinateur et ainsi de suite jusqu'à la victoire... Ou la défaite du joueur quand celui-ci voit ses personnages éliminés. Le joueur ne peut faire usage que de dix personnages de son équipe à chaque mission. Une fois que dix personnages ont été déployés, il ne peut peu plus en placer de nouveaux sur le plateau. 
Chaque personnage peut faire une action de mouvement et une action d'attaque, de lancer, de sorts ou d'objets durant un tour. Le joueur déplace tous ses personnages et planifie ses actions durant son tour, il n'a qu'à appuyer sur le bouton "Debut Tour" ou "Execute" pour que ces actions soient exécutées, sinon les actions sont automatiquement résolues si le joueur ordonne la "Fin du Tour". Ce système d'actions à planifier avant leur résolution permet de réaliser des attaques groupées. Les attaques groupés ou combo sont plus efficace, de plus les combos (comme le nombre d'ennemis abattus) font grimper la jauge de Score. Un score important permet d'avoir de meilleures récompenses en fin de mission.

De plus, dans le jeu, on trouve des "Geo Symbols", des objets qui donnent des propriétés (qui peuvent être diverses, comme une augmentation de la puissance ou un affaiblissement, une invincibilité, un soin, etc.) aux cases de la couleur où est placé le-dit Geo Symbol. Une composante qui renforce l'aspect stratégique du jeu : le joueur doit donc faire attention aux cases où sont ses troupes et celles de ses ennemis. 
Les Geo-Symboles peuvent être déplacés ou détruits. Détruire un Geo-symbole a deux effets : le premier consiste à annuler l'effet de propriété sur les cases colorées, le second est de convertir la couleur de toutes les cases sur lesquels les Geo-Symboles avaient un effet - en la couleur du Geosymbole qui a été détruit. Le changement de couleur inflige des dégâts à toutes les créatures et objets qui se tiennent sur les cases, ces dégâts sont relativement faibles mais sont suffisants pour détruire les autres géosymboles, ce qui peut provoquer un ou plusieurs autres changements de couleurs et ainsi de suite. On appelle ça un effet de chaîne, les chaînes font grimper en flèche la jauge de Score.

Histoire modifier

Tous les jeux Disgaea prennent place principalement dans le Netherworld, un univers parallèle habités par les démons ou les valeurs morales sont inversées par rapport au monde des humains. Plusieurs Netherworlds existent, chacun ayant son propre Overlord. Les autres zones incluent le monde des humains, et Celestia, le royaume des anges. Plutôt qu'être complétement mauvais ou bon, les habitants du Netherworld et de Celestia ont des qualités humaines mais tendent vers un extrême. 
Dans Disgaea 4, il est expliqué que le Netherworld et Celestia dépendent tous les deux de l'énergie du monde des humains pour assurer leurs existences, et que si les humains commencent à avoir peur d'eux-mêmes plus que des démons et des monstres, le Netherworld serait détruit. Les prinnies, des monstres à l'apparence de pingouins, sont devenus l'emblème de la série.

Extensions modifier

Disgaea 5 : Alliance of Vengeance

Disgaea 5 : Alliance of Vengeance (2015)

Disgaea 5 est un jeu de rôle tactique au tour par tour disponible sur PlayStation 4, depuis mars 2015 au Japon et octobre de la même année en Europe. Comme son nom l'indique, le jeu est le cinquième opus de la série des Disgaea, dont le premier jeu était sorti en Occident en 2004 sur PlayStation 2.

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.