Atriarch

Atriarch


Développeur Inconnu

Plateformes Linux, Windows
Genres Jeu de rôle, fantastique

Statut Développement interrompu
Sortie Inconnue
Annulation 2012

Modèle économique Acquisition du jeu payante, avec abonnement obligatoire, sans microtransaction

Localisation
Interf. Textes S.T. Voix
français

PEGI Déconseillé aux moins de 12 ans Déconseillé aux moins de 12 ans
OVNI dans le monde des MMORPG, Atriarch offre un background totalement inédit dans lequel on incarne, au choix, des végétaux ou des aliens, et se définit comme un jeu de rôles, de stratégie et de gestion d'empires massivement multijoueurs.

Présentation modifier

En développement depuis 1998 (la sortie étant initialement prévue courant 2001), Atriarch intrigue par sa grande originalité. Les développeurs ambitionnent en effet de révolutionner le MMORPG par leur approche roleplay du jeu.

Outre un background et des races jouables original, Atriarch propose aux joueurs de bâtir des empires, rien de moins. A la limite entre le jeu de rôles, le jeu de stratégie et la gestion économique et politique, Atriarch plonge le joueur dans un univers exclusivement organique. Ainsi, les bâtiments dont l'architecture varie selon la race pouvant prendre la forme de plantes, monticules terreux, etc. sont érigés directement par les joueurs.
Le rôle du joueur est particulièrement vaste dans la mesure où ce dernier peut choisir de rejoindre l'armée (classe combattante), s'investir dans le commerce (artisanat et vente) ou dans la politique (diplomatie et gestion de cité).

Systèmes de jeu modifier

Atriana, l'univers exclusivement organique de Atriarch (totalement PvP), compte cinq races (jouables) à l'aspect et aux caractéristiques très diverses : les Cavolons sont des végétaux, les Eshlars s'apparentent à des golems de terres, les Lokai et les Unarra tiennent plus des insectes alors que les Tyrusin s'apparentent à un peuple saurien.
La progression du personnage se révèle elle aussi innovante puisque le personnage ne gagne pas d'expérience, mais mute génétiquement tout au long du cycle de vie. Par exemple, un Eshlar pourra développer la taille de ses jambes afin de courir de plus vite, sachant que ce chois lui interdira par la suite de chevaucher certaines montures (terrestres ou aériennes) trop petites.
Par ailleurs, toutes les évolutions passent par le développement de compétences (qui progressent par la pratique uniquement), que le joueur soit connecté ou non. Il est en effet possible d'assigner des tâches à un personnage, afin qu'il les exécute lorsque le joueur est déconnecté.
Autre originalité : les personnages ont la possibilités de se reproduire par "clonage", la copie pouvant devenir un simple personnage non joueur ou être incarnée par un joueur...

Configuration requise modifier

Configuration nécessaire inconnue à ce jour.

Informations complémentaires modifier

Sur le papier, les possibilités de Atriarch semblent particulièrement vastes. Cependant la durée du développement (plus de 5 ans maintenant et le bêta test n'est toujours pas annoncé) peut laissé plané un doute (sérieux ?) sur mise à disposition du jeu au public.

A noter également que les développeurs prévoient une large localisation de Atriarch en Europe et en Asie (avec des serveurs localisés), mais en ignore encore quelles sont les langues visées par cette localisation.

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.