Critiques d'OrbusVR

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

1 personne a trouvé cette critique utile.
Orbus est un jeu différent de ce que vous connaissez. On est largué après un tuto super léger dans un monde ouvert. J'ai mis pas mal de temps a comprendre comment parler à un PNJ (il faut le saluer de la main, ça parait évident, mais j'en ai chier avant de comprendre) . Tout ce que vous faites, vous le faites pour de vrai : taper avec une épée, tir à l'arc, lancer des sorts, ça n'est pas cliquer sur un bouton ou un raccourcis clavier. Ca demande de bouger ses bras pour de vrai. Cela ainsi qu...
Publiée le 24 déc. 2017 par NightFalken.

Pas de critique négative recommandée.

  • 20 févr. 2018
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par un compte supprimé
    OrbusVR est certes un MMO classique en apparence mais son gameplay conçu dès la base pour la Réalité Virtuelle en fait un jeu qui donne une bouffée d'air frais au genre MMO. 
    Notez que ce jeu est le fruit du travail d'une toute petite équipe de trois personnes suite à une campagne Kickstarter et qu'à l'heure où j'écris cette review, le jeu est encore en Accès Anticipé. Des modifications et ajouts de contenu sont à prévoir dans les prochains mois.

    Orbus est donc le premier MMO en monde ouvert étant entièrement conçu pour la VR, c'est-à-dire qu'un casque de type Occulus ou Vive est obligatoire pour y jouer et que vous allez constamment devoir utiliser votre corps pour interagir avec le monde du jeu. Que ce soit pour saisir votre équipement, tourner les pages de votre journal, combattre, ouvrir les portes en tirant sur la poignée, ou caresser votre familier dragon. 
    L'immersion est totale et malgré les graphismes simplistes du jeu (qui vont évoluer, les devs recherchent en ce moment un 3D artist pour refaire tous les environnements et bâtiments du jeu) , on rentre très facilement dans ce monde fantastique. 

    Les classes
    Le jeu propose quatre classes dont une, le Rune Mage, n'est accessible que plus tard dans le jeu via des quêtes. Ici pas de système de compétences libre ou de classes hybrides, la sainte trinité DPS/Tank/Heal est bien présente. Bien que les développeurs souhaitent donner plus de flexibilité aux différentes classes dans les futures mises à jour afin d'offrir plusieurs façons de jouer le même rôle. 
    Pas besoin de faire un reroll sur Orbus, vous pouvez jouer toutes les classes sur le même personnage. Vous pouvez par exemple monter Guerrier au niveau 20 (le maximum) , puis vous équiper d'un Arc et vous deviendrez alors un Rôdeur de niveau 1. Votre classe correspond à l'équipement que vous avez sur vous. 

    Les classes combattantes

    Le Guerrier
    Le classique combattant bouclier/épée. Il joue le rôle de Tank et c'est à lui de garder l'attention des ennemis et d'encaisser les dégâts, mais son DPS est plutôt faible ce qui peut poser problème en PvE solo. Vous serez néanmoins très recherché pour les donjons de haut niveau.
    Vous allez donc devoir donner des coups d'épée dans différentes directions et lever votre bouclier au bon moment afin d'absorber les dégâts des ennemis. Le positionnement est également très important surtout en PvP et en donjon à haut niveau. Le guerrier dispose de différents combos (Provocation, Saignement...) qui s'activent en enchaînant les attaques directionnelles ou en donnant des coups de bouclier.

    Le Rôdeur
    Le DPS. Il utilise un arc pour infliger une grande quantité de dégâts à distance, et n'utilise que de l'armure légère le rendant assez fragile. Vous avez votre arc dans une main, une flèche dans l'autre et vous devez littéralement bander votre arc et viser en prenant en compte la retombée de la flèche. Plus vous visez de loin, plus vous infligerez de dégâts. Le rôdeur dispose de plusieurs types de flèches (boost de dégâts, poison...) et d'un piège pour ralentir les ennemis. C'est une des classes qui s'en sort le mieux en PvP et en PvE solo à l'heure actuelle.

    Le Mousquetaire
    La classe support. Vous êtes armé d'un mousquet qui est plus précis que l'arc du rôdeur mais qui va infliger nettement moins de dégâts. Le mousquetaire est une classe qui mélange l'utilisation de ce mousquet et de différents orbes magiques qui donnent des effets à vos projectiles. En effet vous devez saisir ces orbes qui flottent autour de votre arme pour placer des effets de zone : Soin, Buff, Debuff, Poison, Contrôle des foules... Vous disposez également d'une tourelle qui peut servir à soigner ou à faire des dégâts supplémentaires. Votre rôle est de garder votre équipe en vie et d'affaiblir les ennemis.
    C'est une classe qui peut très bien survivre en solo, un mousquetaire peut survivre à la plupart des rencontres et s'enfuir en se soignant. Bien que le manque de DPS puisse rendre les combats très long sans assistance.

    Le Mage des Runes
    Une classe beaucoup plus difficile à appréhender que les trois autres. Tout d'abord vous ne pouvez pas la pratiquer dés le départ en équipant simplement une baguette magique. Vous devrez d'abord terminer une quête qui vous initie à la magie. Vous devrez ensuite voyager à travers le monde d'Orbus pour découvrir les différentes runes correspondant aux différents sorts et les enregistrer dans votre journal... Ou trouver un joueur expérimenté qui va vous apprendre directement à caster ces sorts. 
    C'est probablement la classe qui profite le plus de la VR, vous allez devoir tracer les runes devant vous avec votre baguette magique pour incanter votre sort avant de le lancer, ce qui peut s'avérer très difficile pour les débutants. Savoir incanter des sorts d'attaque avec régularité demandera beaucoup d'entraînement avant d'acquérir une mémoire musculaire du geste à effectuer. 
    Le mage peut utiliser une grande variété de sorts : soins, sorts d'attaque, portails de téléportation, résurrection. Certains sorts nécessitent néanmoins des "réactifs", consommables que l'on trouve en tuant des monstres ou qui peuvent s'acheter auprès d'autres joueurs.

    Les classes non combattantes

    Le pêcheur
    La pêche est une activité de loisir, mais pas seulement. Les poissons sont des ingrédients importants dans l'alchimie et peuvent se revendre aux autres joueurs afin qu'ils fabriquent différents types de potions.
    Pour pêcher, il vous faudra fabriquer un appât avec deux ingrédients, chaque appât attirant un type de poisson différent. Une fois votre appât équipé sur votre canne à pêche, il faudra physiquement lancer votre ligne et la remonter lorsque vous aurez une touche, signalée par une vibration sur votre manette. 
    Pêcher est aussi une activité très sociale, de nombreux spots de pêche sont peuplés par des joueurs qui discutent et partagent des informations sur le jeu. C'est un très bon moyen pour les nouveaux joueurs de socialiser et de se construire un réseau dans le jeu. 

    L'alchimiste
    L'alchimiste fabrique des potions grâce à différents ingrédients récoltés dans la nature ou sur les monstres. Pour fabriquer des potions, il faut tout d'abord trouver différentes recettes et les enregistrer dans votre journal en explorant le monde, puis vous rendre dans votre maison. Vous y trouverez un chaudron et il faudra suivre les différentes étapes de la recette en prenant vos ingrédients et en les jetant dans le chaudron au bon moment en suivant les changements de couleur de votre mixture.
    Une fois votre potion réussie, vous avez la possibilité de la laisser vieillir en la posant sur une étagère, une potion vieillie bénéficiera d'un bonus sur ses effets.
    Les potions, tout comme les ingrédients, sont échangeables et les joueurs peuvent en faire le commerce.

    L'artificier
    L'artificier est ce qu'on pourrait appeler un "enchanteur", cet artisanat est assez complexe et se destine aux joueurs de haut niveau qui veulent apporter un petit plus à leur personnage afin d'optimiser leurs capacités.
    Lorsque vous êtes en combat avec votre classe combattante de choix, des runes vont apparaître sur votre écran. Ces runes correspondent à des enchaînements de capacités, ou à certains événements de combat comme le fait de subir des dégâts, de bloquer une attaque ou de subir un effet d'empoisonnement ou autre...
    Vous devez mémoriser ces runes et les fabriquer à l'aide de minerais récoltés dans la nature. Une fois que vous avez réalisé une copie de ces runes vous pouvez en faire des assemblages.
    Ces assemblages peuvent être liés à votre équipement et s'activer lorsque l'enchaînement correspondant se produit dans le jeu.
    Par exemple, vous voulez réaliser un assemblage de runes qui booste vos dégâts, vous allez retenir les runes qui correspondent à votre enchaînement d'attaques habituel, et en réaliser un assemblage. Lorsque vous effectuez cet enchaînement d'attaques, alors votre assemblage et le buff associé s'activera.

    Le PvE
    Le jeu propose du contenu PvE pour faire évoluer votre personnage. Que ce soit par du grind bête et méchant ou des quêtes. 
    La quête principale peut se réaliser entièrement en solo et devrait vous prendre environs 20 heures de jeu avant d'en voir le bout. Elle vous en apprendra plus sur le lore du jeu. A côté de la quête principale, vous avez toute un tas de quêtes annexes qui sont plus simplistes (chasse aux monstres, quêtes "fedex", récolte) et qui ont pour but de vous faire engranger de l'expérience.
    Il est également possible de trouver des spots de grind et juste d'enchaîner les monstres pour l'expérience, pour ceux qui préfèrent cette méthode.
    Le jeu propose également des donjons pour chaque tranche de niveaux avec des boss nécessitant une stratégie différente à chaque fois.

    En ce qui concerne le contenu end-game pour les niveaux 20, le jeu propose actuellement des "World Bosses" dans le monde ouvert demandant un raid de plusieurs dizaines de joueurs pour les battre. 
    Il existe aussi un grand donjon end-game pour des groupes de 4/5 joueurs avec plusieurs ailes et deux boss à battre dans chaque aile. Ces boss ne sont pas simplement des sacs à PV mais demandent aux joueurs de se creuser un peu la tête pour trouver la stratégie qui permettra de les battre.

    De nombreux ajouts sont prévus à l'avenir pour tenir les joueurs PvE occupés. Notamment les donjons à 10 joueurs et le système de familiers qui devrait ajouter plus de fonctionnalités aux "dragons de compagnie". On devrait pouvoir faire de l'élevage et créer nos propres races de dragons. 


    Le PvP
    Actuellement, il y a deux formes de PvP dans le jeu : les arènes et les "Wilds". 
    L'arène est une forme de Battle Royale en instance, tous les joueurs s'étant inscrit pour l'arène se retrouvent dans une clairière, au niveau 1 dans toutes les classes. Autour de cette clairière, vous trouverez des bois avec des monstres qui vont vous servir à augmenter rapidement votre niveau jusqu'au niveau 4. Vous avez le choix entre vous battre directement avec vos adversaires dans la clairière, ou fuir dans la forêt pour monter en niveau avant de retourner vous battre contre les joueurs.

    Les "wilds" sont les zones de PvP dans le monde ouvert. Ici vous jouez avec votre personnage et équipement habituel, et vous avez la possibilité de perdre tous les objets échangeables présents dans votre inventaire. C'est-à-dire vos réactifs de mage, vos objets d'artisanat, potions, et tout ce qui est consommable ; votre équipement en lui-même est non échangeable et donc ne peut pas être perdu.
    Dans ces wilds, vous trouverez des ingrédients d'artisanat rares. Pour fabriquer les meilleures potions ou les meilleurs enchantements, il vous faudra donc vous risquer dans ces zones de non-droit. Mais le challenge est également PvE, ces zones sauvages étant peuplés de groupes de monstres nécessitant un groupe expérimenté pour survivre. Ces monstres dropent des équipements qui sont le premier "set" nécessaire avant de commencer les donjons de haut niveau.

    Néanmoins, tuer un joueur dans les "wilds" fera de vous un bandit. C'est-à-dire que votre nom apparaîtra en rouge, que les gardes vous attaqueront à vue et que n'importe quel joueur pourra vous attaquer sans pénalité et ce même dans les zones PvE. A l'heure actuelle, le timer est de seulement cinq minutes, ce qui n'est vraiment pas handicapant. 

    A l'heure où j'écris cette critique, le PvP est encore à un stade très primitif, et sera probablement modifié en profondeur dans les mois à venir. Les développeurs avouent eux-même ne pas encore avoir eu le temps d'équilibrer quoi que ce soit à ce niveau du jeu, c'est néanmoins une partie importante d'Orbus et ils ont clairement une volonté de proposer du PvP intéressant aux joueurs qui recherchent ce genre de contenu.

    Le commerce
    Le jeu propose aux joueurs de tenir leur propre stand. Chaque mois sur le forum officiel, des enchères sont organisées pour attribuer les différents points de vente éparpillés dans les grandes villes du jeu, les prix variants selon la localisation du magasin. Vous pourrez y mettre en vente vos potions, réactifs ou ingrédients d'artisanat. L'équipement lui est non échangeable et s'obtient exclusivement en PvE. 

    Le housing
    Le joueur dispose de sa propre maison dès le départ dans la "ville des newbies". Vous pourrez vous téléporter vers cette maison de n'importe où dans le monde, y ranger vos possessions dans votre coffre, et c'est aussi l'endroit où vous pourrez pratiquer l'alchimie ou fabriquer des runes d'artificier. Vous ne pouvez pas encore personnaliser votre décoration à l'heure actuelle, mais il est possible de déplacer sa maison dans n'importe quelle ville ou village du jeu, il y a un emplacement par zone.

    La dimension sociale
    C'est là qu'Orbus brille et se démarque vraiment d'un MMO classique. En soit, si le jeu n'était pas en VR, il serait un MMO passable qui n'apporte rien de nouveau au genre. Mais c'est justement le principe de la VR qui change toute l'expérience.

    Sur Orbus, impossible d'être associable ou d'ignorer les joueurs autour de soit, vous arrivez en ville et comme dans la réalité, vous allez entendre des joueurs discuter autour de vous, leurs voix diminuant avec la distance, le VOIP est très bien géré.  Si vous vous approchez de quelqu'un, vous allez le voir tourner la tête et vous regarder, et l'utilisation de votre corps en direct vous donne une réelle présence "physique" dans le jeu. C'est cette présence qui rend impensable le fait d'ignorer un joueur qui vous interpelle. Vous rappelez-vous de la dernière fois que vous avez utilisé le chat local dans un MMO classique ?

    De plus, tout dans le jeu pousse à l’interaction, il est très important de se faire des amis dans Orbus et de former un groupe de joueurs avec qui s'aventurer dans des zones dangereuses, faire des donjons, du PvP, ou échanger des objets et des informations.

    La communauté est encore très réduite à l'heure actuelle (environs 150 à 200 joueurs connectés en moyenne) mais elle est aussi très sympathique et accueillante, une compréhension de l'anglais est par contre indispensable pour bien s'intégrer. Bien qu'il existe quelques groupes de joueurs francophones.
    Publié le 20 févr. 2018 à 13:05, modifié le 20 févr. 2018 à 15:30
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 24 déc. 2017
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Orbus est un jeu différent de ce que vous connaissez. On est largué après un tuto super léger dans un monde ouvert.
    J'ai mis pas mal de temps a comprendre comment parler à un PNJ (il faut le saluer de la main, ça parait évident, mais j'en ai chier avant de comprendre) .

    Tout ce que vous faites, vous le faites pour de vrai : taper avec une épée, tir à l'arc, lancer des sorts, ça n'est pas cliquer sur un bouton ou un raccourcis clavier. Ca demande de bouger ses bras pour de vrai. Cela ainsi que le monde ouvert, où comme dans EverQuest à son époque, si on avance dans la mauvaise direction, on croise un gros vilain et on meurt directement, rend le jeu particulièrement addictif.

    Le jeu n'est pas très ergonomique, et graphiquement tout le monde s'accorde à dire qu'il est pas terrible. C'est vrai, mais ce n'est pas ce qui fait un bon jeu.

    Il y a beaucoup de monde, et la communauté est pour le moment vraiment agréable. On rencontre facilement des gens sympa, qui peuvent vous aider quand vous êtes dans une situation difficile, ou bien qui vous emmène dans un groupe pour aller casser des mobs un peu plus costauds.

    Le deux points noirs réels pour moi :
    * Si vous ne maîtrisez pas l'anglais, passez votre chemin. Les discussions, c'est 100 % vocal, il n'y a pas de chat. La communication à distance dans les groupes, il faut parler en utilisant la boussole comme un micro.
    * Je trouve les villes et les villages vides. Quand j'ai vu la place du marché de Guild City aussi vide, j'ai trouvé cela un peu triste. J’espère que les développeurs vont remplir un peu plus ce monde.

    Sinon dans les points positifs :
    * L'immersion, excellente.
    * La communauté, vraiment agréable (peut-être parce qu'on s'est débarrassé des gens qui viennent pour les graphismes uniquement ; ) )
    * Le monde est grand et ouvert, mal balisé pour favoriser la découverte (les cartes s'obtiennent avec les quêtes, et vous ne verrez pas les points vous indiquant votre position ou les objectifs de quête dessus) . Globalement l'exploration se fait en suivant les pancartes.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques

Que pensez-vous de OrbusVR ?

3 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (6 évaluations | 0 critique)
5,0 / 10 - Moyen
Répartition des notes de OrbusVR
Répartition des notes (6 votes)