Bash de manga

5/10
Bonjour à tous,

Pour ma cinquième critique j'avance dans le temps et m'attaque à un MMO récent (2012 et on est en 2014, je sais il y a plus récent) , il y aura fait parlé de lui pour la taille généreuse de ses... monstres, son style extrêmement typé asiatique et surtout son système de combat novateur à sa sortie, voici venue le temps de critiquer Tera : The Exiled Realm of Arborea. Je vais une fois de plus essayer de rester le plus objectif possible, mais je préfère être honnête, le dessin de manga me fait gerber, le dessein de BD et de comics aussi au passage, trop académique, trop plat, trop artisanale et non artistique, mais cela ferait l'objet d'une autre critique.

Bienvenue sur Arborea !

Utilisant le moteur Unreal Engine 3, le monde de Tera : The Exiled Realm of Arborea et ses protagonistes bénéfices d'un moteur d'une excellente facture et qui tourne sur des machines correctes. Les fans de manga seront comblés, peut-être même habitués à toutes ces disproportions masculines et féminines, ces monstres tirés des mythologies asiatiques, les joueurs comme moi verront cela certainement d'un œil différent, les formes nous feront doucement sourire et les monstres apporteront leurs lots de fraîcheur, même si difficilement identifiable au vue de la différence culturelle. Des quêtes de tutoriel classique mais efficace vous présentent le jeu et son contenu, des plus standard déplacements, parler à un PNJ etc au contenu "innovant" de Tera : The Exiled Realm of Arborea, le système de combat.

De Street Fighter à Final Fantasy !

Car si je reconnais que le côté technique du jeu est réussi, sa pâte artistique me laisse indifférent, par contre son système de combat m'a de suite accroché. Même si comme dans tout les RPG au début on a une attaque, le fait de cliquer, visée au curseur pour la réaliser rend les combats beaucoup plus "punchie" que le classique : target, incant, hit. C'est peut-être mon côté fan de hack'n'slash qui parle mais les clics souris pour attaquer me manquait ! Mais si le système de combat clique souris et quelques sorts supplémentaire marche pour un hack'n'slash où on casse du mob à la pelleteuse, dans un MMO où les combats se résument à mob (je parle en généralité) que l'on tape plusieurs secondes, voir minutes pour un boss, cela devient assez répétitif sans procurer le fun du début et sans apporter une réelle innovation du système "classique".

Un monde gigantesquement instancié !

Si je trouves ça normal d'instancier des parties du jeux comme les arènes ou BG, créant des "mini-jeux" amusant entre deux occupations ou même une instance permettant de vivre son aventure tranquillement à son rythme avec ses amis, le monde quand à lui se doit être ouvert ! Sinon on se retrouve avec un manque de cohérence et même si ce jeu présente des zones "ouvertes", il y a énormément de déplacement par TP (même dans la capitale... ) , les zones font généralement très couloir et on se sent à l’étroit. Alors c'est certainement le moteur graphique qui oblige ces contraintes techniques, mais il est dommage d'augmenter la qualité visuel, au détriment du sentiment de liberté.

Solo oui mais les amis c'est mieux !

Si le jeu est faisable en solo au niveau des quêtes, plus on monte en niveau plus le besoin d'expérience en groupe (même si c'est que deux) se fait sentir. Car temps que l'on esquive toutes les attaques d'un mob, tout va bien, par contre une attaque spécial, un aggro de trop ou un autre joueur (pk) et c'est vite le drame : D ! Et sur ça Tera : The Exiled Realm of Arborea est très bon, il pousse au groupe et donc à la sociabilisation si on est venu jouer solo et à attendre ses potes afin de monter en expérience dans de bonnes conditions, si on est venu en groupe.

Ma cité et ma patrie, c'est Rome et c'est le monde !

Je ne suis pas allez assez loin dans le jeu pour faire une réelle critique du système politique de Tera : The Exiled Realm of Arborea. Mais rien que l'initiative de mettre un semblent de politique solo/guilde/alliance/monde dans un MMO est un effort à saluer. Alors je vais expliquer celui de Tera : The Exiled Realm of Arborea tel que je l'ai compris, vous avez un système de vote (démocratie fictive comme IRL^^) , un système de guerre de guilde et le mélange des eux afin d'assoir votre pouvoir sur une des trois grandes régions d'Arborea. Le PvP étant divisé entre sauvage (pk) , instancié (bg) , duel et guerre de guilde (ouvert) , il y a en a pour toutes les sauces (excepté PvP de masse).

Conclusion !

Je n'ai pas fait une grande aventure sur Tera : The Exiled Realm of Arborea, sans parler du style manga (chacun ses goûts) , j'ai trouvé le monde trop étriqué pour moi, autant sur un CORPG (voir Guild Wars) cela est explicable, autant dans un MMO c'est un manque cruel de "liberté". Même si les quêtes sont nombreuses le bash de mobs est omniprésent, autant les quêtes "fedex" peuvent être relou, mais le bash encore plus ! Là où Tera : The Exiled Realm of Arborea innove et surprend c'est sont gameplay, nerveux et addictif sur le début, il devient trop répétitif sur la fin (peut-être le manque de skill utilisable, je en sais pas) et on saluera fortement l'initiative d'un système politique (qui mérite peut-être d'être amélioré) , contenu qui devrait être dans tout MMO. Pour conclure sur Tera : The Exiled Realm of Arborea, il est pour moi la porte du renouvellent du MMO qui s'ouvre timidement, révision du gameplay (encore trop jeune) , des contenus laissés de côté comme la politique, des graphismes utilisant des moteurs plus "moderne" mais en oubliant d'ouvrir ses zones, couplé à un bash intensif et un gameplay répétitif (car trop "jeune") , on obtient un jeu sympa mais qui fait office d’essai.
1 personne a trouvé cette critique utile. Et vous ?

  • En chargement...

Que pensez-vous de Tera ?

500 aiment, 142 pas.
Note moyenne : (697 évaluations | 44 critiques)
6,6 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Tera: The Exiled Realm of Arborea
(329 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

415 joliens y jouent, 964 y ont joué.