Révélateur

9/10
Au premier abord, ce jeu est en tout point critiquable.

Si je débarque là comme ça, que j'ai pris deux lignes d'infos et hop me voila à Kingsmouth, je vois un jeu à abo+cash shop, très sombre, contraignant, flou, peu gratifiant.

Mais si je regarde un peu plus loin.
Cinq années d'ARG international avec une véritable reconnaissance communautaire, une participation active des devs et du grand manitou sur le forum dédié, des détails graphiques hallucinants pour le profane que je suis, des quêtes d'enquête qui proposent un véritable "gameplay cérébral", des quêtes d'infiltrations type jeu de plateforme, des quêtes basiques, aussi, mais qui invitent, si on est curieux à tester les synergies des capacités et révèlent les possibilités offertes, un environnement vivant et oppressant où tous les PNJs ont une histoire qui s'enrichit au contact des autres (e. g. Bannerman et la "nymphomane"). Bref, si vous voulez du vite fait, du vite acquis, du plaisant, du pratique et du fini, passer votre chemin.

Certains zombies ont une page Facebook, moi je n'en ai pas.
Toutes les compagnies du jeu ont un site internet au moins. Tous les mobs ont un lore, une histoire ramifiée dans les mythes de notre humanité insatisfaite et ces histoires ont un sens, un poids jusque et même IG. Non ce n'est pas Silent Hill, non ce n'est GW2, non ce n'est pas un WoW killer, qui se tue très bien tout seul, oui c'est un chantier, un jeu plein de promesses pour qui cherche une gratification à la curiosité, à la débrouillardise et surtout, pour qui aime les surprises.

D'autre part, si vous lisez que c'est un jeu solo, vous pouvez conclure de l'auteur qu'il n'a pas dépassé Kingsmouth. Vous pouvez allez plus loin sans grouper, certes, mais vous l'aurez cherché et ce malgré la conception : comme on ne peut prendre qu'une quête d'un type à la fois (excepté les quêtes d'objets) , vous vous trouvez le plus souvent en compagnie et si vous ne groupez pas, le système d'étapes va gripper. Vous faites le timide une fois ou deux et puis vous apprenez, vous finissez par grouper systématiquement.
Or le système de synergies manifeste aussitôt l'intérêt et la dynamique du jeu en groupe qui prend tout son sens en PVE et en PVP.

Dés la deuxième instance, on se retrouve à modifier son build d'un boss à l'autre, on cherche des trucs, on invente, on se casse la tête et les doigts, sans vraiment que ce soit nécessaire remarquez.
Mais alors, à partir de Darkness WAR, la troisième...
Bref, allez-y. En instance à cinq, au tanking, je me retrouve avec des sensations et des pics de stress/adrénaline de raid type Twins ou c'thun ou Kael/vashj pré nerf...

Quant au PvP, même problème que le gameplay : si vous n'êtes pas curieux, vous aller trouver ça mou. Tout dépend de vous ! Si vous êtes mous, c'est mous, si vous cherchez la petite bête, vous tombez sur une fourmilière ! Stonhedge est vraiment très chouette, Fusang nécessite de s'organiser, massivement et hors des sentiers battus : le bus c'est bien joli, mais ça concentre les troupes et au final, à prendre un point après l'autre, une autre faction qui roam, empoche le pactole. Et puis merde quoi, vous pouvez switch de rôle, de capacités, vous pouvez vous inventer et vous réinventer en continu ! Liberté, sur TSW j'écris ton nom !

Là encore, le premier abord est une base, une étape qu'il faut éprouver pour la détruire en progressant et voir sur son visage s'épanouir un sourire et se dire merci, Ragnar, merci Funcom de prendre des risques, de mettre vos couilles sur le billots et de ne pas céder aux braiments ineptes d'une foule meurtrie par le tout tout de suite ambiant.

En un mot comme en cent, Merci.
31 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de The Secret World ?

464 aiment, 104 pas.
Note moyenne : (601 évaluations | 70 critiques)
7,4 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de The Secret World
(302 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

467 joliens y jouent, 861 y ont joué.