Sans titre

10/10
Dark Age of Camelot est l'un des meilleurs MMORPG auquel j'ai joué, et je les ai presque tous pratiqués de près ou de loin.
Bien entendu, ça ne veut pas dire qu'il est parfait, loin de là, mais il possède un charme et certains partis pris qui le rendent unique à mes yeux :

Les trois royaumes : ce concept simple permet un PvP renouvelé par un déséquilibre compensé, quand un royaume domine les deux autres ont tendance à s'allier.
De plus, chaque royaume à son ambiance, ses classes, ses races et ses quêtes et donjons distincts, ce qui permet d'avoir trois jeux en un, ou du moins trois variantes bien typées.
Le thème des trois mythologies, arthurienne, celtique et nordique est vraiment réussi et elles se marient parfaitement, même si, à partir de Trial of Atlantis, Mythic s'en est éloigné un peu trop rapidement.

Les classes et races : avec 44 classes (45 avec le prochain add on) et 18 (19) races, on obtient un vaste choix qui permet de varier les plaisirs et offre beaucoup de rejouabilité. Certes, plusieurs classes partagent le même archétype et sont des variations sur le même thème, mais on trouve tout de même plein de classes originales et intrigantes, comme l'animiste et ses tourelles champignon (qui pose des problèmes en siège, mais passons) , le helhaxa et ses combinaisons de sorts primaires et secondaires, le prêtre d'Arawn et sa forme spectrale alliée au serviteur zombie, le prêtre de Bodgar et son commandant mort vivant qui dirige un escadron de squelettes, etc...
Sans compter que chaque classe possède plusieurs spécialisations, et que selon ses choix on obtiendra des approches radicalement différentes au sein d'une même classe.

Le RvR : L'affrontement des trois royaumes dans les frontières pour le contrôle des forts, des tours et au final des reliques des royaumes. Le siège permet d'enfoncer les portes, de faire des brèches dans les murs et d'utiliser des machines de sièges, du bélier au trébuchet. Il y a une dimension épique et un sentiment d'appartenance pour son royaume rarement vu dans un autre MMORPG.

Les quêtes et le PVE : DAoC n'est pas réputé pour son PVE, il est vrai assez primaire sur certains points, comme le saupoudrage de monstres idiots et passifs dans de nombreux endroits. Cependant, ses quêtes sont maintenant très nombreuses (environ 1000 par royaume) , et pas mal d'entre elles sont bien écrites et amusantes (à moins d'être allergique au PvE) , et surtout aucune d'entre elle ne vous demandera de tuer 200 sauriens (merci EQ2) ou de ramener 12 peaux de gobelins qui tombent 1 fois sur 5 (merci WoW).
Sur DAoC, les quêtes vous demanderont de tuer entre 1 et 5 monstres, pas plus.
Trial of Atlantis, très décriée a sa sortie, est une extension qui a rajouté énormément de PVE de haut niveau. Avec le temps et les patches, Atlantis est devenue plus abordable et offre encore une myriade de quêtes et de défis à relever.

Le craft : Il y a six artisanats différents, qui permettent de fabriquer des centaines d'objets. Le craft à connu ses hauts et ses bas question utilité par rapport aux loots. En revanche, question gameplay pur, la barre verte qui se remplie à vitesse d'escargot en a rebuté plus d'un.

Les défauts : Bien que bourré de qualités, DAoC est plombé par certains trucs déplaisants. Il accuse son age sur certains aspects (interface austère, nombreuses commandes slash à taper au clavier) , le PVE pur mériterait plus d'attention (les donjons composés de montres plantés comme des navets et rien d'interactif ça fait pitié) , les déséquilibres des classes sont parfois assez aberrants, même si récemment Mythic ravale à gros coup de patch les classes délaissées.
La communauté est moins nombreuse et ancienne, du coup les bas niveaux sont déserts, ce qui ne favorise pas la rétention des nouveaux joueurs.
Une certaine mentalité élitiste, assez détestable, règne par endroits, et notamment en RvR. Heureusement il reste plein de vieux joueurs en semi retraite bien sympa qui aideront les débutants qui font preuve de bonne volonté.
Ah j'oubliais ce qui pour certains est pourtant l'essentiel : le roleplay. Pour faire court, il n'y en a pas. Vous tomberez bien de temps en temps sur un joueur impliqué, mais ça fait longtemps que 99 % ont jettés l'éponge. Que ça ne vous empeche pas d'en faire, néanmoins. Qui sait, on se croisera peut être.

Dark Age of Camelot, malgré son age, reste une référence et un excellent MMORPG, riche de sept extensions. Je recommande l'offre d'essai, car il reste des trésors d'aventures maintenant sous exploitées dans ces terres mythologiques.
0 personne a trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dark Age of Camelot ?

1290 aiment, 184 pas.
Note moyenne : (1506 évaluations | 58 critiques)
8,0 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dark Age of Camelot
(900 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1191 joliens y jouent, 5847 y ont joué.