Ah, mon petit World of Warcraft !

5/10
Ah, mon petit World of Warcraft, où t´en es-tu allé ?
Je ne te reconnais plus, il y a quatre ans pourtant tu étais vigoureux et jovial, maintenant tu n´es que l´ombre de toi-même.
Tel un avare tu ne cherches qu´à remplir ta cassette et la cacher dans ton petit jardin, mais à quoi bon.
Je te le demande, à quoi bon continuer à faire vivre un jeu rendant l´âme, si ce n´est l´appât du gain. Malgré tout je te remercie de m´avoir offert par le passé d´inoubliables nuits blanches et de délires avec des avatars qui devinrent de véritables amis par la suite. Il y´a une semaine j´ai décidé de jeter un petit coup d´oeil sur le site de WoW. A ma grande surprise il est possible d´y jouer durant 10 journées gratuites, qui plus est sans installer quoi que ce soit, waouh, cool c´est parti ! Download !
Malgré moi, au bout de 3 jours je me suis rendu compte du désastre orchestré de main de maitre depuis Burning Crusade, et qui sans regret me permettent de clore définitivement l´envie de revenir y jouer.
La plus grande partie de mes expériences se sont déroulées sur WoW le vrai, l´irremplaçable, l´unique !
Ayant continué sur Burning Crusade un moment, je du m´arrêter par un manque d´intérêt croissant. Il est fascinant de constater que mes meilleures expériences se sont déroulées à des niveaux bien inférieurs à 60. Ah, ces découvertes de terres inconnues, ces alliances temporaires pour tuer un Boss sanguinaire et ces amitiés noués durant des combats épiques.
Je ne rencontrais qu´une seule personne de mon niveau au cours de ces 3 jours de promenade, tous les autres étaient des niveaux 80 ! Bizarre Blizzard, vous avez dit bizarre !
Quelques Tchat infructueux me permirent de constater qu´aucune communication n´est possible avec ce genre de super-héros de chambre a coucher ! Pas une seule réponse a mes questions. Même les lapins NPC furent plus aimable, et me consolèrent avec des bouts de carottes virtuelles. Ben dis donc, quel changement d´ambiance.
Apparemment le confort et l´argent rendent toutes personnes, a son corps défendant, blasés, ennuyés et surtout "Alain Delonisée". Tel semble être la crise dans laquelle bon nombre de niveau 80 sont entrés. La plupart passant plus de temps dans leur vestiaire a choisir leur set d´armures qu´a jouer réellement. Sans compter qu´ils ne daignent adresser la parole qu´à des congénères de niveau correspondant, touchés par la même maladie cela va sans dire.
Je courrais en tout sens à Stormwind, cherchant désespérément un vendeur a la sauvette de journal du style de "Voici" pour relater les faits vestimentaires épiques de tel ou tel joueur. A vrai dire je m´attendais a croiser Lady Gaga a chaque coin de rue.
Mais que se passe-t´il, ou est passé le peuple d´antan ! ? !
Quelques NPC se moquèrent de moi, m´affirmant que Stormwind n´était plus qu´une petite ville de banlieue, oubliée de tous, sauf par quelques joueurs venus rendre visite a leur grand-mère de temps a autre.
C´était arrivé il y´a quelques années. Un nouveau continent fut découvert et tous, appâté par le gain facile, s´en furent a travers la porte, pour ne plus jamais revenir !
Il oublièrent bien rapidement la terre de leurs plus grand exploits. Stormwind devint un repaire d´araignée tissant leurs toiles et croulait sous des tas de poussière.
Affolé je dévalais les rues, jadis parcourues par des centaines de joueurs, dans tous les sens. Ce n´est pas possible me dis-je. La tristesse s´empara de moi bien rapidement. Pas une âme qui vive, personne. Je me mis a recenser les joueurs s´étant perdus dans les parages, et rapidement le compte fut fait : 13 joueurs en tout et pour tout. Pas un de plus et très rapidement quelques´uns de moins.
Je continuais ma visite dans plusieurs villes et toujours le même constant affligeant. Pas âme qui vive, ou bien a compter sur les doigts d´une main. Très inquiétant pour moi, comment vais-je pouvoir faire Mortes-Mines, la première instance dans ma liste. M´y risquerais-je tout seul, ou bien j´y repasse lorsque j´aurais le level 80 et je me les faits tous tout seul. Une situation tristement comique pour un MMORPG, le coté massif du jeu a laissé place a une ambiance plutôt dépressive. Ben voila, tiens ! A partir de maintenant ce sera un DMORPG : Depressiv Multi-Player Online Role Playing Game et j´y rajoute une chanson de Dire Straits : Money for Nothing ! Parce que c´est devenu le cas, malheureusement.

Il ne me reste plus qu´une journée gratuite a mon actif et bientôt un message me demandera de payer pour mon abonnement ! Mais pour quoi donc ! ? Pouvoir jouer tout seul dans un monde gigantesque, déserté, laissé a l´abandon. Sans regret je vais effacer WoW de mon disque dur, une petite larme a l´oeil quand même, en pensant au tout début qui était enthousiasmant comme aucun autre jeu.
Toute bonne chose doit avoir une fin, et tel est bien le cas de World of Warcraft.
9 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de World of Warcraft ?

1684 aiment, 636 pas.
Note moyenne : (2535 évaluations | 199 critiques)
6,8 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de World of Warcraft
(1677 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

3795 joliens y jouent, 11925 y ont joué.