Un jeu qui n'est plus que l'ombre de lui même

5/10
Aaah World of Warcraft. Une grande histoire qui débute en 2006, grand fan de Warcraft 3, je passe le cap et décide à mon tour d'explorer Azeroth.

Mon premier personnage est créé, ce pauvre Nain en aura vu de toutes les couleurs. L'univers est enchanteur et cohérent pour quiconque s'intéresse au background. Je passe les niveaux non sans mal, c'est mon premier mmo, mais j'atteins finalement le level 60, level maximum à l'époque. Et c'est là que la véritable aventure commence !
Découverte des instances HL à tenter de rassembler le fameux set T0
Découverte du pvp et de ses grades toujours plus difficiles à atteindre, des raids pvp à Tarren Mill ou sur capitales à faire trembler les serveurs
Mais surtout découvertes des raids, imaginez 40 pékins sur un TS qui parlent, prêts à en découdre avec les pires atrocités d'Azeroth. Des liens se créent, je rejoins une guilde sans prétention qui parvient à terminer BWL. Un vrai sentiment d'accomplissement à l'époque, bien qu'il fallait avoir le temps de jeu suffisant pour cela.

Puis arrive Burning Crusade, le premier add-on tant attendu. Les chamans et les paladins sont disponibles peut importe la faction. Pourquoi pas. 2 nouvelles races apparaissent : les elfes de sang et les draeneï. Ok. Les arènes apparaissent et se présentent comme la norme du pvp. Wtf ? Chaque mois une classe subit des modifications de talents pour parfaire l'équilibrage en arène et le pseudo e-sport qu'essaie d'intégrer Blizzard à travers... La mentalité des joueurs commence à se dégrader malheureusement. Niveau pve, les raids sont désormais à 25 joueurs, voir à 10, pas mal de guildes en ont souffert mais c'est une réussite néanmoins : tout le monde peut espérer explorer la plupart des instances, pas mal de beaux challenges. Les métiers sont plus abordables et mieux valorisés que dans Vanilla (le jeu original) , l'univers est assez "space" au sens propre comme au figuré : on côtoie des espaces dignes de science fiction...

Enfin WotLK, dernier add-on en date. Pexer jusqu'au level 80 est un véritable plaisir, on retrouve certaines régions similaires à celles que l'on a connu sur Vanilla. Mais alors niveau pve c'est clairement au ras des pâquerettes... Des instances héroiques ridicules, des raids qui se font en pick up, des hauts fait pour compenser le manque de difficulté et de contenu, une mentalité ingame à chier et je pèse mes mots ("rush lol noob tg" semblent être les seuls mots connus). Le pvp est totalement absent, hormis en arène mais l'équilibrage du pvp n'a jamais été aussi mauvais que maintenant. Accordons aux développeurs sur cet add-on quelques bonnes idées : la double spécialisation, Ulduar seul raid digne de ce nom...

Voila mon point de vue. J'ai stoppé WoW récemment, et je ne pense pas y remettre les pieds un jour. La casualisation souhaitée par les développeurs et l'afflux de kevins est en train de flinguer ce jeu. Je suis certes nostalgique, mais je regrette réellement WoW Vanilla et même Burning Crusade. Un des problèmes majeurs de WoW à mon sens c'est qu'en dehors des raids, on s'ennuie trop souvent. L'univers n'évolue jamais, ou plutôt n'évoluera que très peu ; on me dira Cataclysm, je vous répondrai que ferez vous une fois que vous aurez fini toutes les quêtes ? Je doute que les développeurs modifient l'univers à chaque mise à jour.

Je garde tout de même un souvenir impérissable de toutes ces rencontres faites sur WoW, et jamais un jeu ne m'avait autant tenu en haleine.
9 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de World of Warcraft ?

1684 aiment, 635 pas.
Note moyenne : (2534 évaluations | 199 critiques)
6,9 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de World of Warcraft
(1677 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

3793 joliens y jouent, 11923 y ont joué.