Une extension quasi-indispensable

9/10
Mask of the Betrayer s'est ajouté sans aucun problème à une installation toute fraîche de Neverwinter Nights 2. Seules les mises à jour du jeu de base pourraient rendre l'installation un peu acrobatique.

Une fois l'étape franchie, on pourra remarquer l'amélioration flagrante du moteur du jeu. Les graphismes peuvent désormais être appréciés à leur juste valeur.

Mask of The Betrayer offre un scénario beaucoup plus mâture que ce que l'on a pu voir dans Neverwinter Nights 2. Et l'existence de deux facettes du monde suggère bon nombre de secrets à découvrir. Les nouveaux compagnons ont un côté exotique digne de Planescape Torment. Et bien que leur nombre soit plus limité, il permet au joueur de se concentrer sur son personnage. Pour faciliter l'immersion rapide, il est possible de choisir un personnage pré-établi, ou de créer un personnage niveau 1 que l'on pourra mettre automatiquement à niveau. Cela simplifie le processus de création, et permet aux néophytes de ne pas se soucier des règles dès la création. Pour les plus endurcis, il y aura toujours le choix de monter chaque niveau manuellement.

Pour les concepteurs en herbe, le contenu de Mask of The Betrayer est d'excellente facture. Chaque créature, objet ou décor pourra trouver aisément sa place dans un module.

Mask of The Betrayer tient ses promesses. La campagne pourrait laisser sentir une durée de vie un peu plus courte que le jeu de base. Mais après tout, c'est une extension. Les joueurs, autant que les concepteurs, n'auront pas été mis de côté. L'effet "mises à jour" reste cependant ennuyeux, mais une fois le cap passé, ce n'est que du bonheur.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Mask of the Betrayer ?

7 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (8 évaluations | 1 critique)
5,1 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.