Zoom sur « DOMO: Dream of Mirror Online »

Depuis novembre 2006, le portail Gametribe s'est spécialisé dans la distribution de titres massivement multijoueurs disponibles gratuitement dans le but avoué de développer sa plateforme communautaire. Le portail européen a ouvert ses portes avec Kicks Online (un jeu en ligne de foot de rue) et Kong Kong Online (un jeu de course « fun et kawaï »). Encore en bêta-test privé, Dream of Mirror Online y fait également son entrée et dévoile un titre chinois atypique et résolument social.

Issu des studios du chinois Softstar et actuellement en bêta-test (semi) privé sur le portail européen de GameTribe, Dream of Mirror Online, DOMO de son petit nom, apparaît comme un MMORPG atypique. Outre une ambiance bien particulière que ce soit par ses graphismes ou le ton qu'il adopte, DOMO se distingue de ses homologues par son atmosphère et dans une certaine mesure, par son contenu. Dans un univers fantastique et coloré, ce jeu massivement multijoueur accorde une place (presque) similaire aux affrontements, à l'artisanat ou aux interactions sociales entre les joueurs...

Avec plus de 400 000 joueurs en Asie (notamment à Taiwan), DOMO revendique déjà un certain succès et arrive en Europe sur le portail de Gametribe en version gratuite (F2P). Actuellement en bêta-test « semi privé » (de larges distributions d'invitations à ce bêta-test sont régulièrement organisées, notamment sur JeuxOnLine), le jeu est disponible en anglais, mais une version française est également annoncée d'ici le premier trimestre 2008.

DOMO en quelques mots...

Dream of Mirror Online (DOMO) plonge le joueur au coeur du Monde du Miroir Kunlun. Selon les légendes locales, ce royaume coloré et harmonieux est le fruit de la magie du Miroir Kunlun. Il reflétait la réalité du monde, l'enregistrait et lui redonnait vie dans la contrée du Miroir sous le contrôle des 12 Rois... Jusqu'au jour où les déceptions des hommes entraînèrent des disfonctionnements du Miroir et l'apparition d'une engeance malfaisante.
Les Rois du Monde du Miroir appelèrent alors des humains du monde réel à l'aide pour lutter contre ces maléfices et rétablir l'équilibre de leur Monde. Le personnage du joueur est l'un d'eux et ses aventures lui permettront d'en apprendre plus sur cet univers et sur les façons de lui venir en aide, que ce soit en luttant contre les monstres ou en oeuvrant pour en faveur de la pacification du monde.

Au-delà du scénario, dont on dit qu'il s'inspire de légendes traditionnelles chinoises, de prime abord, DOMO se distingue par une atmosphère naïve et bonne enfant, entretenue par des graphismes simples et colorés à base de Cel-shading à mi chemin entre dessins animés et bandes dessinées.
Dès les premières minutes de jeu, le ton est posé : le personnage découvre un nouvel univers et interroge candidement les passants alentours. Les dialogues s'affichent à l'écran dans des bulles... tout comme les pensées inavouées du personnage (qui désespère par exemple de se faire comprendre de son interlocuteur qui persiste à ne pas répondre aux questions posées). De même pour son état d'esprit illustré à grand renfort de mimiques. Si, au premier degré, le joueur de DOMO « joue son personnage », à un deuxième degré de lecture, le personnage semble aussi prendre un malin plaisir « à se jouer du joueur », à lui adresser la parole ou à interagir avec lui.

Dans Dream of Mirror Online, le joueur est embarqué dans une histoire dont il est le principal acteur. Elle lui est contée chapitre après chapitre, régulièrement ponctuée de courtes cinématiques mises en scène avec le moteur du jeu, dévoilée au fur et à mesure des découvertes, rebondissements ou des rencontres.
La curiosité du joueur est régulièrement piquée au vif. Aux côtés de quêtes secondaires extrêmement traditionnelles, le joueur sera aussi invité à « mener l'enquête » sur les désordres que rencontre le monde du Miroir de Kunlun. On pourra par exemple lui conseiller de se rendre dans une mystérieuse auberge, le soir à une heure précise, muni de quelques dizaines de pièces d'or pour en apprendre plus sur sa destinée... Les premiers pas vers des révélations sur ce nouveau monde.

Si (le bêta-test de) DOMO n'est pas exempt de bugs (rendant par exemple le lancement du jeu difficile) ou de traductions manquantes (on retrouve ici ou là, des bribes de textes en chinois), à l'heure où le gameplay de la plupart des MMORPG repose sur du « monster bashing » dans l'unique but de voir son personnage monter en niveau, cette approche ludique très inspirée des jeux de rôle vidéo apparaît particulièrement rafraîchissante dans le cadre d'un MMO « free to play ».

Réactions (21)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Dream of Mirror Online ?

121 aiment, 18 pas.
Note moyenne : (146 évaluations | 6 critiques)
5,2 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Dream of Mirror Online
(11 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

166 joliens y jouent, 408 y ont joué.