Kabam vend une partie de ses jeux au chinois Gaea

L'éditeur américain de jeux mobiles Kabam vend ses premiers titres au chinois Gaea afin de se concentrer sur de plus gros projets.

Tête de file des développeurs dédiés aux jeux "mid-core" (ce groupe de joueurs situés entre le joueur occasionnel et le hardcore gamer), le développeur et éditeur américain Kabam avait forgé son succès sur le titre Kingdoms of Camelot, avant de lancer d'autres projets.

Souhaitant se concentrer sur des projets plus profitables tels que Marvel Contest of Champions, l'éditeur a annoncé cette semaine avoir cédé une partie de ses jeux historiques tels que Kingdoms of Camelot, The Hobbit: Kingdoms of Middle Earth ou encore Dragons of Atlantis à la compagnie chinoise Gaea pour une somme de 100 millions de dollars.

Kabam commente ce changement comme une volonté de leur part de se concentrer sur moins de titres, mais des jeux plus gros et plus profitables, à l'instar des éditeurs traditionnels sur consoles qui se concentrer désormais sur une petite quantité de jeux à gros budgets.

Source : http://venturebeat.com/2016/01/07/kabam/

  • En chargement...

Que pensez-vous de Kabam ?

0 aime, 0 pas.