Crowfall, ou « le financement d'un jeu de niche »

Par définition, un jeu de niche s'adresse à un public restreint et ciblé, mais qui doit néanmoins être suffisamment nombreux pour assurer la pérennité économique du projet. Ou comment trouver le juste équilibre pour financer un projet sans risquer de le dénaturer.

Crowfall, ou « le financement d'un jeu de niche »

La semaine dernière, le studio ArtCraft Entertainment donnait le coup d'envoi de la campagne de financements de Crowfall sur Kickstarter et en tout juste trois jours, les 800 000 dollars espérés étaient récoltées (la somme continue de progresser, atteignant aujourd'hui plus de 950 000 dollars, 22 jours avant son terme).
Un succès à la fois populaire et économique, mais qui n'est pas anodin à gérer dans le cadre d'un projet qui entend s'adresser à un public de niche et se revendique comme tel. Selon Todd Coleman qui répond à MMORPG.com, c'est tout l'enjeu de ce type de projets.

« Nous savions que Crowfall serait un titre de niche, mais la vraie question était donc de savoir si cette niche serait suffisamment vaste pour soutenir [financièrement] le développement... c'était un vrai pari, un acte de foi, mais jusqu'à présent tout va bien ».
Et au regard de l'engouement suscité par le jeu, le développeur souligne la rapidité avec lequel son « cerveau est passé d'une situation de stress en attendant de "savoir si les joueurs apprécieraient le concept" à une situation de stress face au fait que "maintenant il faut concrétiser ce concept" ».
Crowfall_MarcSimonettiConcept.jpg
Dragon

Mais dans ce contexte, le développeur entend ne pas s'emballer, ne pas se disperser et rester focalisé sur ses fondamentaux. Ainsi, dès lors que l'objectif était atteint sur KickStarter, les premiers paliers annoncés (les stretch goal) s'inscrivent dans la droite ligne du concept de base de Crowfall : une version féminine du centaure (si la somme récoltée passe le cap du million de dollars) parce qu'elle était cohérente et que rien ne justifiait son absence dans le jeu si ce n'est un manque de moyens du développeur et ensuite des montures et caravanes marchandes (pour 1,3 millions de dollars récoltés) parce que selon Todd Coleman, la mécanique est une « composante clef du design » (qui sera sans doute été intégrée tôt ou tard même si l'objectif n'est pas atteint, mais pas à la sortie du jeu si les financement manquent).
Et si la campagne progresse au-delà ? Le développeur indique avoir déjà une « longue liste de projets en adéquation avec le coeur du design » de Crowfall, mais que « la priorité sera d'étoffer l'idée des variantes de règles régissant les campagnes » du jeu.
De même, lorsque la campagne KickStarter arrivera à son terme, le studio ArtCraft prévoit de poursuivre cette forme de financement participatif depuis le site officiel (sur le modèle de Star Citizen, Shards Online ou Shroud of the Avatar), mais avec des récompenses distinctes de celles proposées actuellement sur KickStarter, permettant de pérenniser le développement sur la durée.

On connait les risques de ce type de financements (en cas de succès) : tantôt se laisser déborder par les joueurs et acquiescer à trop de demandes trop disparates pour espérer lever toujours davantage de fonds au risque de se disperser ou encore trop promettre sans parvenir à concrétiser son projet et donc décevoir les joueurs.
On ignore encore si Crowfall parviendra à éviter ces écueils, mais selon Todd Coleman, le financement participatif et l'engouement suscité par Crowfall restent néanmoins « une chance pour l'ensemble des joueurs, même ceux qui ne sont pas intéressés par Crowfall » :

« Quand un studio rencontre un certain succès avec une vision de niche par définition risquée, tous les développeurs se disent que peut-être, le risque en vaut la chandelle... Nous n'aurions sans doute pas tenté l'aventure de Crowfall si des jeux comme Shroud of the Avatar ou Star Citizen n'avaient pas, eux aussi, trouvé leur public. Si notre succès aujourd'hui aide à convaincre d'autres studios à tenter de concrétiser d'autres idées pour cibler d'autres publics potentiels, c'est très positif pour tout le monde : l'innovation engendre l'innovation. »

Réactions (64)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Crowfall ?

32 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (46 évaluations | 0 critique)
7,6 / 10 - Très prometteur