La justice expéditive du Champion de Crowfall

Le champion de Crowfall est une brute maniant des armes d'hast. Dans le récit illustrant cet archétype, le champion est un fils de boucher, anobli par un Lord. Une histoire qui fait écho au système de noblesse du MMO.

La justice expéditive du Champion de Crowfall
Statistiques du champion

Dernier archétype jouable à être présenté, le Champion de Crowfall ne fait pas dans la demi-mesure. Utilisant des armes d'hast et comptant sur sa force brute (sa principale statistique), le Champion se veut un personnage puissant (un DPS) qui écrase son adversaire avant qu'il n'ait le temps de riposter -- ou qu'il ait eu le temps de s'enfuir.
Comme de coutume avec le studio ArtCraft, l'archétype est présenté au travers de l'histoire personnelle d'un champion -- doté ici d'un sens de la justice plutôt expéditif.
Mais on retient surtout de son récit que ce champion (un « sir ») a été anobli derechef par un Lord -- une expérience qui fait écho au système de noblesse de Crowfall. On le sait, dans Crowfall, le personnage disposera d'un royaume (dans les Royaumes Eternels) dont il sera le monarque éclairé ou tyrannique, qu'il pourra étendre, voire le faire prospérer -- selon le développeur, ce royaume pourra englober « des montagnes et des rivières, des camps de monstres et des ruines anciennes » (mais pas de ressource qu'il faudra aller chercher dans le cadre de campagnes). Ce royaume est donc le fief du pouvoir personnel de chaque joueur, qui pourra nouer des alliances, voire l'inscrire dans un système de vassalité. L'histoire de notre champion en est manifestement l'exemple : le Lord Barstow du récit dispose apparemment de l'un de ses royaumes et comme lui, les joueurs pourront s'associer à d'autres joueurs (les anoblir) pour peu qu'il lui prête allégeance.

Hey, c'moi que tu regardes. Pourquoi -- qu'est-ce que tu m'veux ?
Oh, vous avez besoin d'un Champion ! Vous 'vez de l'or, j'suppose ?
Je n'étais qu'un gamin quand j'ai été fait « Sir ». Du sang noble ? Pff, vous voulez rire ! Mon daron était un boucher de village... Et certains disent que je ne suis pas si différent.
Vous d'vez connaitre le Sir Merryll, l'homme qu'on appelait le Chevalier Griffon. Il a défié mon seigneur, Lord Barstow. Un combat en duel. Si vous devez partager le lit d'une femme mariée, c'est toujours mieux de ne pas choisir un mari cocu âgé de trois décennies de moins que vous.
Ah, quel combat ça aurait été ! Barstow, vieux et lent, malade et pochetroné, contre le beau Ser Merryll de Callis, la Lame de Talon !
Quand le vieux Barstow m'a vu, déjà aussi gros qu'un boeuf et deux fois plus teigneux, ça n'a pas fait un pli : il m'a fait Chevalier sur le champ.

Et je suis allé combattre le beau chevalier. Après avoir balayé sa petite épée, ça n'a pas été très difficile. Il a essayé de me mordre, le bougre, comme un chat de gouttière. J'lui ai arraché la langue.

La Justice divine, hein ? Tout ce que j'peux en dire, c'est que ces conneries des dieux sur les Justes et les Pécheurs, c'est du pareil au même. J'ai gagné parce que j'étais le plus fort, et parce que j'suis prêt à faire ce que d'autres ne font pas.
De quoi vous avez dit qu'vous étiez accusé, déjà ?
Vous savez quoi... peu importe, ça ne compte pas vraiment. Pour moi, vous avez l'air bien innocent. Et j'ai l'oeil pour ce genre de choses, v'pouvez me croire !

Réactions (12)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Crowfall ?

32 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (46 évaluations | 0 critique)
7,6 / 10 - Très prometteur