Nous sommes tous Charlie

Hier, les locaux de journal satirique Charlie Hebdo faisait l'objet d'un attentat terroriste laissant douze morts parmi les caricaturistes, journalistes, chroniqueurs, correcteur, agent d'entretien et policiers en charge de la protection du journal.

Aujourd'hui, on n'a pas tout à fait le coeur et l'esprit à traiter de sujets ludiques, forcément légers et assez dérisoires.
Mais parce qu'on est ici (un tout petit peu) journaliste, parce qu'ici on aime aussi (parfois) être (un peu) drôle ou méchant, sarcastique ou avoir la dent dure, parce qu'on est (très) triste mais qu'on refuse d'être en colère, parce qu'entre trolleurs patentés, on est forcément solidaire, on fait nôtre la recommandation du dessinateur chilien Francisco J. Olea (« prends les armes, camarades »). On reprend donc nos crayons et clavier (presque) normalement.

Nous sommes tous Charlie
À noter que de part sa nature et au regard du contexte, ce billet n'appelle pas de commentaires (mais les enjeux politiques et sociétaux de l'attentat peuvent être discutés sur nos forums dans ce sujet).

Réactions (95)