La création de contenu par les joueurs comme facteur de fidélisation

Pour fidéliser les joueurs de jeux en ligne, il suffit de leur faire créer du contenu : non seulement pour que leur contenu soit consommé par tous entre deux patchs officiels, mais aussi parce que la créativité est facteur de fidélisation.

La création de contenu par les joueurs comme facteur de fidélisation

C'est bien connu, le lancement d'un jeu en ligne n'est pas la fin de son développement mais le début de son exploitation. En d'autres termes, il convient de faire vivre son jeu durablement pour espérer en fidéliser les joueurs. Las, les développeurs de jeux en ligne se heurtent tous à une difficulté de taille : développer un jeu nécessite infiniment plus de temps que de consommer ce contenu. Et tôt ou tard, les joueurs les plus voraces se trouvent désoeuvrés.
Faute de pouvoir les rassasier, de plus en plus d'exploitants misent alors sur le contenu créé par les joueurs eux-mêmes. Parmi les « consommateurs », certains deviennent donc « créateurs ».

On comprend évidemment l'avantage de cette approche : le contenu des « créateurs » permet aux « consommateurs » de patienter entre le déploiement de deux patchs officiels et contribuent à fidéliser les joueurs. Disney Infinity l'a compris et mise donc sur ses Toy Boxes (les boîtes à jouets) permettant aux joueurs de créer leurs propres univers et de les partager. Manifestement avec succès puisque selon John Vignocchi, producteur exécutif qui s'exprime dans les colonnes de Polygon, le studio revendique le téléchargement « de plus d'un million de ses contenus au cours de deux premières semaines d'exploitation du jeu » et encourage leur création, notamment au travers de concours hebdomadaires (les meilleures créations sont mises en avant au sein de la communauté).
Mais au-delà de cette création de contenu, les statistiques de Disney Infinity indiquent que la création de contenu (le fait d'impliquer les joueurs dans le processus de conception) tend à les fidéliser. « Nos données montrent que les joueurs qui s'investissent dans la création de contenu sont en moyenne dix fois plus enclins à continuer à jouer durablement au jeu que les autres ». La création devient une activité ludique en elle-même et elle contribue manifestement à diversifier le public : Disney Infinity cible « évidemment les jeunes joueurs », mais le développeur se dit « soufflé par les adolescents et les adultes présents sur la plateforme et qui s'intègrent au sein de la communauté ». Le contenu créatif et misant sur l'imagination, ou comment garder son âme d'enfant ?


  • En chargement...

Que pensez-vous de Disney Infinity ?

2 aiment, 5 pas.
Note moyenne : (7 évaluations | 0 critique)
4,2 / 10 - Médiocre

1 jolien y joue, 2 y ont joué.