Nouvelle vague de licenciements chez EA Mobile à Montréal

Après EA Los Angeles le mois dernier, EA Montréal fait à son tour l'objet d'une vague de licenciements et touche à nouveau les studios spécialisés dans le développement de jeu mobiles du groupe.

Nouvelle vague de licenciements chez EA Mobile à Montréal

Le mois dernier, Electronic Arts annonçait la fermeture de ses bureaux de Los Angeles spécialisés dans le développement de jeux sociaux et mobiles. Aujourd'hui, le géant américain récidive, mais cette fois à Montréal (dans ses studios travaillant sur les versions mobiles de Tetris, du Scrabble ou des adaptations de la licence des Simpson) - l'information était d'abord rapportée de façon anonyme par des sous-traitants d'EA avant que le groupe ne confirme ces licenciements à Gamasutra.
Selon les sources de Gamasutra, EA Montréal se serait d'ores et déjà séparé de « 200 à 250 collaborateurs » sur les quelque 300 salariés que compte le studio et la pérennité du studio serait à terme menacée. EA juge le chiffre « trop élevé » (mais n'apporte aucune précision) et assure qu'EA Montréal ne sera pas fermé. Et par ailleurs, le groupe confirme que Bioware Montréal n'est pas visé par la mesure.

Selon la formule consacrée, Electronic Arts affirme avoir dû « prendre des décisions difficiles à l'égard de personnages ayant beaucoup apporté » au groupe, mais estime cette restructuration nécessaire pour « améliorer son efficacité » dans le cadre de sa nouvelle « orientation visant à proposer sur le marché des jeux destinés aux nouvelles plateformes et mobiles » tout ne produisant « les meilleurs jeux de nouvelle génération à travers le monde ».
On pense évidemment aux salariés concernés, mais on retiendra sans doute aussi que l'Eldorado du jeu mobile connait manifestement lui aussi des ratés.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Electronic Arts ?

13 aiment, 144 pas.
Note moyenne : (157 évaluations)
1,5 / 10 - Très mauvais