Le problème n'est pas l'abonnement, mais les modèles trop rigides

À ceux qui prophétisent la mort du MMO à abonnement, Turbine estime que l'avenir appartient aux modèles hybrides et à la liberté économique laissée aux joueurs : l'abonnement ou le Free to Play selon les modes de consommation.

Le problème n'est pas l'abonnement, mais les modèles trop rigides

Il en va des modèles économiques comme des modes : ils changent avec les saisons. Il y a encore quelques mois, nombre d'acteurs de l'industrie du MMO prophétisaient la mort du MMO à abonnement au profit d'un modèle Free to Play. Les tendances évoluent et les analysent s'affinent.
Et en matière d'évolution de modèles, le studio Turbine (qui exploite Lord of the Rings Online et Dungeons and Dragons Online) fait figure de pionnier. LotRO est l'un des premiers MMO en Occident à avoir abandonné son abonnement au profit d'un modèle Freemium et selon le développeur, avec un certain succès (en tout cas suffisamment pour les deux titres accueillent prochainement de nouvelles extensions).

Pour autant, selon Adam Mersky (directeur chez Warner, la maison-mère de Turbine) qui se confie à Eurogamer, la problématique du modèle économique ne repose pas tant sur le choix de l'abonnement que sur la liberté économique laissée aux joueurs.

Aujourd'hui, en Occident, les joueurs revendiquent un contrôle total sur le coût de leurs loisirs et ne dépensent que comme ils le veulent. Il n'est sans doute pas exact de dire que le MMO à abonnement est mort, il est sans doute plus juste de dire que l'idée selon laquelle il faut forcer un joueur à recourir à une unique option économique pour consommer du contenu est moribonde. [...]
Vous pouvez choisir de vous abonner à votre service de télévision par câble ou satellite ou vous pouvez payer uniquement pour regarder un film ou un épisode de série. Vous avez le choix de payer uniquement ce que vous voulez regarder ou de payer l'abonnement pour avoir accès à tout. Ce modèle se généralise à tous les loisirs.

Même approche pour Erik Boyer, producteur de DDO, estimant que « l'erreur est de penser que le Free to Play est une évolution qui peut être adoptée après plusieurs années d'abonnement ». « Si nous devions lancer un autre MMO, nous n'opterions sans doute pas, à mon avis, pour un lancement avec un modèle d'abonnement ; le choix le plus judicieux serait de laisser le choix au joueur de l'abonnement ou du Free to Play ».

Réactions (63)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Turbine Inc ?

3 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (3 évaluations)
5,5 / 10 - Assez bien