Le système de combat de Prime : Battle for Dominus

Prime se présente comme un MMO RvR, articulé autour de combats opposant des centaines de joueurs. Le développeur Pitchblack détaille le mécanisme de ces affrontements massifs entre joueurs.
Le système de combat de Prime : Battle for Dominus

Dévoilé récemment et présenté comme un MMO RvR opposant trois factions dans un univers de science-fiction, Prime: Battle for Dominus commence à dévoiler son contenu et livre notamment quelques détails sur ses mécanismes de combats.

On note ainsi d'abord que le combat est l'une des composantes principales du gameplay de Prime et qu'ensuite, le jeu se veut un vrai MMO. Il se limite pas à de petits groupes visant un objectif accessoire sur une carte, mais entend articuler son gameplay autour de « centaines, voire de milliers de joueurs s'affrontant pour le contrôle de secteurs entiers » (dans Prime, un groupe se compose de six joueurs et huit groupes peuvent s'unir pour former des raids de 48 combattants - pouvant tous combattre au corps à corps ou à distance).
Pour garantir des affrontements longs et stratégiques, PitchBlack Games annonce par ailleurs que chaque personnage devrait disposer de capacités de soins (personnels mais aussi pour ses coéquipiers) suppléant les classes de purs soigneurs, et d'une barre d'énergie alimentant l'utilisation de jets packs (c'est bien connu, la mobilité est la clef du PvP) et d'un bouclier personnel à utiliser aux moments opportuns pour se sortir d'un mauvais pas.
Prime n'intègre pas de mécanismes d'attaques automatiques (il faudra donc activer manuellement ses compétences) et attache manifestement une certaine importance au crowd control (ces compétences influençant la mobilité de l'adversaire). Leur intensité dépend des points investis dans les compétences appropriées, mais tous les combattants auront peu ou prou la capacité de briser les immobilisations dont ils sont victime (rien n'est plus rageant que d'être bloqué à la chaine et de n'être que spectateur d'un combat).

PitchBlack précise par ailleurs que si les pénalités de mort sont encore à l'étude, elles ne devraient être très contraignantes. En cas de mort, le personnage doit être recloné dans le centre de clonage le plus proche et, au mieux, perd du temps ; au pire, risque de voir ses ressources collectées pillées par son tueur... Quoiqu'il en soit, les soigneurs auront toujours la possibilité de ressusciter un allié, qui ne devrait pas alors souffrir de pénalité.

Merci à Chau pour avoir partagé cette info sur nos forums !

Réactions (35)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Dominus ?

54 aiment, 25 pas.
Note moyenne : (79 évaluations | 0 critique)
5,5 / 10 - Assez bien