StarForce contre les bots

Le studio StarForce, spécialisé dans le développement de logiciels anti-piratages musclés (et controversés), annonce FrontLine MMOG, sa solution pour lutter contre la triche et les bots dans les MMO.

Dans un communiqué datant de quelques jours, le studio russe StarForce annonce le lancement de FrontLine MMOG, sa dernière production à destination des exploitants de MMORPG.
A l'image de SecuROM ou TAGES, StarForce est spécialisé dans le développement de solutions visant à lutter contre le piratage de logiciels (et notamment de jeux vidéo). Aujourd'hui, FrontLine MMOG s'adresse plus spécifiquement aux éditeurs de jeux massivement multijoueurs et vise notamment à empêcher l'utilisation de « bots » (ces programmes de triches « jouant à la place du joueur » quand il est absent) ou encore à identifier les vendeurs et acheteurs de pièces d'or et autres objets virtuels...

Si les logiciels de StarForce jouissent généralement d'une solide réputation de fiabilité et sont réputés être difficilement contournables, le studio russe affiche aussi une image controversée. Ses logiciels s'installeraient parfois à l'insu du joueur et seraient susceptibles de causer une forte instabilité du système, voire de détériorer certains composants de l'ordinateur de l'utilisateur (on se souvient par exemple qu'Ubisoft avait finalement renoncé à utiliser les produits StarForce suite aux plaintes des joueurs)...
A en croire le communiqué du développeur, l'exploitant russe Nival Online aurait d'ores et déjà adopté FrontLine MMOG pour sa plateforme de MMO « free to play ».


  • En chargement...