Soirée d'inauguration du Pokémon Center à Paris

Acclamé par les foules suite à son reportage pour la soirée de lancement de Pokémon X et Y, Metalichnikov... Metalonovich... J'y arrive toujours pas. Bref, à la demande générale, Sbeul, l'envoyé très spécial de la section pour les manifestations parisiennes, est de retour après que nous nous soyons arrangé pour l'incruster à la soirée de lancement du Pokémon Center éphémère au cœur de Paris.

Salut à tous ! C'est Sbeul / Metalovichinkov, de retour du vernissage du Pokémon Center de Paris ! Je tiens à remercier le staff de Pokéjol de m'avoir dépêché là-bas, c'était vraiment une bonne soirée, le Pokémon Center vaut vraiment le détour !

 

L'heure d'ouverture ! Il y a tellement de monde que je me dis que ça va être irrespirable dedans... Et, au final, je n'avais pas totalement tort.

Le Pokémon Center est grand pour une boutique éphémère, mais avec plus de 100 personnes dedans, forcément, ça commence à coincer à certains endroits ! Même Hanouna réussirait pas à faire danser ses sardines dans cette boîte de conserve.

Le magasin est divisé en 2 étages : c'est au rez-de-chaussée qu'on fait chauffer les cartes bleues, au sous-sol qu'on fait chauffer les rétines.

Beaucoup de choses sympathiques à acheter, encore plus à regarder !

Commençons par le sous-sol. La Galerie est divisée en 6 sections, une par région ! On y trouve des images conceptuelles magnifiques, beaucoup d'éléments qu'on a jamais vu ailleurs. Très franchement, certains d'entre eux valent, à mon sens, le détour à eux seuls. Bon, ok, si vous êtes loin de Paris et que vous ne comptez pas ramener de souvenirs, ça risque de faire un peu cher la visite de musée Pokémon, mais bon, c'est pas grave, le Louvre n'est pas loin, au pire. 

Retour au Rez de chaussée, je pensais que y'avait beaucoup de monde à l'ouverture... Eh bien, il devait y avoir des retardataires vu que c'est encore plus bondé que tout à l'heure. A se demander si c'était vraiment organisé dans le respect de toutes les mesures de sécurité.

Bon, c'est pas qu'il fasse chaud à jouer à coller-serrer, mais direction le bar, il commence à faire soif et les mojitos étaient sacrément bons la dernière fois...

Et là que vois-je en approchant?

Un phénomène rare et exclusif à ce Pokémon Center : une horde de Pikachus avec leur gemme méga, proposant un nouveau type de rencontre pas forcément des plus agréables. Attention, instant pokédex !

* à lire avec la voix de l'annonceur du dessin animé : en gros, pincez-vous le nez et n'hésitez pas à monter dans les aigüs *

Méga Foule ! Elle s'agglutine autour d'un centre d'intérêt et crée autour d'elle un champ d'attraction attirant tous les Pokémon alentour, juste pour le principe de faire suer le monde. On raconte que les plus grosses Méga Foules étudiées ont toujours commencées à partir d'un centre d'intérêt ridiculement inintéressant.

Pas grave, je suis prêt à tout pour un Mojito. Après 5 bonnes minutes de lutte coincé entre un mur et le champ d'attraction de la Méga Foule, j'arrive au comptoir, en sang et en sueur, la bave aux lèvres et surtout desséché comme un pruneau...

Quoi, comment ça, "Pas de Mojitos" ? PAS DE MOJITOS ? Après avoir traversé cet océan de bras et de sueur, on m'ôte aussi simplement que ça, en trois mots, le soleil et le sel de ma vie ? Bon,  bah, tant pis, ce sera champagne alors. Mais ils étaient bons quand même, ces mojitos, la dernière fois...

Assailli dans un coin du bar, son Altesse Sérénissime Masuda, sans une armée de vigiles cette fois, à l'inverse de ce qu'on avait pu voir lors de sa séance de dédicaces à la Fnac en octobre. Là-bas, on n'avait pas intérêt à sortir sa 3DS trop vite sous peine de se faire méchamment plaquer au sol par Golgoth 1 et Golgoth 2. Et je suis sûr que si ça ne suffisait pas, il y avait un Ronflex caché dans le faux plafond pour venir en rajouter une couche.

Non, non, ici, il est cool, il a même l'air d'apprécier l'ambiance collé-serré. Limite, il donne l'impression qu'il serait prêt à taper un petit zouk.

C'est loin d'être mon cas, donc je reste à distance histoire de ne pas mourir écrasé ou asphixié par les délicats relents de sueur émis par les fans en admiration devant le bras gauche de Dieu.

Un petit tour plus tard (comprendre : très long parce qu'à raison d'un pas toutes les 30 secondes, passer de vitrine en vitrine n'a rien de simple), on voit qu'il y a vraiment pleiiiiiiiins de trucs à acheter ! Tous les produits de la licence en fait : on y trouve des cartes, des mangas, des DVD, des jeux, des peluches, des figurines, des tasses... Presque tout s'achète, à condition d'y mettre le prix, bien évidemment. Les peluches vont de 12 à 40€, prévoir 20€ en moyenne pour un T-Shirt, le paquet de cartes se négocie à 6 euros... Bref, on se croirait à Disney, en somme. Mais le choix est varié et le cadre est bien sympa, alors on se fait plaisir et on se rappelle que c'est le début du mois, que le compte en banque est encore provisionné, donc on sort la carte bleue sans trop de soucis.

A côté de la boutique, on trouve le coin activité, qui sera sans doute plus actif dans la semaine qu'il ne l'était hier soir, mais ce fut très clairement ma principale déception de la soirée. Pourquoi ? Laissez-moi vous dire pourquoi.

Ma coupe de champagne en main, mon sourire de Don Juan sur le visage, je me dirige vers une charmante hôtesse. Et là, je vous vois venir, non, ma déception n'est pas liée à un râteau quelconque.

"Bonsoir ! C'est super sympa ici... C'est joli, c'est vivant... C'est ici que je récupère le Prismillon Pokéball?? J'ai ramené ma 3DS rien que pour ça ! Je vous la montre si vous voulez. *wink wink*

- Oh, je suis désolée, mais on ne l'a pas mise en place pour ce soir, c'est juste la soirée d'inauguration, répond-elle d'un air contrit.

- Oh... Tant pis...", ai-je trouvé le courage de répondre en songeant déjà au gâchis de ma vie.

Enorme déception, j'étais prêt à me la ramener devant les copains de JOL, avec mon Prismillon en avant-première mais... Non, pas possible.

A part ça, pas grand chose, un coin maquillage pour les gosses et les moins gosses, une vidéo qui tourne en boucle pour apprendre à dessiner Pikachu et sans doute le plus beau poster du monde : le pokédex entier, complet, et même avec les variantes des Pokémon ! On voit par exemple les deux formes de Tritosor.. Bon, nan, on ne le voit pas mais il y est, promis !

Retournons à ce qui nous intéresse : [s]mon verre est vide[/s].

Il y a moins de monde autour de l'Empereur Pokémon et il s'est engagé dans un combat avec un gamin. Grand seigneur ou mauvais stratège (ou un peu des deux, mais on en avait déjà discuté à la soirée de lancement l'an passé), Masuda s'est encore fait rétamer et a dédicacé la console du petit champion, avant de s'en aller sans tambours ni trompettes et avant même que je puisse lui adresser la parole. Désolé, les enfants, ce n'est pas aujourd'hui qu'on saura si on aura de nouveau la Galerie Concorde et les Move Tutors dans les versions à venir.

A part l'arrivée d'un Pikachu géant (et après on s'étonne qu'il ne rentre pas dans une Pokéball, Shaquille O'Neal non plus ne rentrerait pas dans une Pokéball...), il n'y a pas eu de réel événement pour égayer la soirée, pas de concours ou de sessions de questions/réponses. Il faut dire que la soirée n'avait pas vraiment le même objectif que la soirée de lancement, par exemple. 

Ah si, attendez, j'ai une petite info plus ou moins exclusive ! Pour ceux qui hésiteraient encore à venir, certains produits (notamment les tasses) sont exclusifs à ce Pokémon Center, qui a été organisé à l'initiative de Pokemon Company Europe et après un travail de longue haleine. Il y a très peu de chances que d'autres projets de ce genre voient le jour dans un avenir proche. Source ? Le directeur de Pokémon Company Europe, rien que ça.

En attendant je vous laisse admirer les quelques photos (presque) pas ratées que j'ai pu prendre ! Cette fois, j'étais sobre ou presque vu l'absence de mojitos. Ca a aidé.

Voilà voilà, je le trouve pas formidable mon résumé, je suis sûr que c'était parce que la jolie demoiselle d'Eternia n'était pas là. C'est con, j'étais venu exprès sur mon 31 pourtant, baggy, baskets, T-Shirt Pokémon avec la carte de Johto et bonnet, la grande classe pour faire tomber la Pokémistress.

Sbeul, en direct ou presque de Paris, à vous les studios !


Cette actualité provient de notre univers Pokémon.

Réactions (132)


Que pensez-vous de Pokémon ?

46 aiment, 14 pas.
Note moyenne : (61 évaluations | 0 critique)
5,7 / 10 - Assez bien

97 joliens y jouent, 125 y ont joué.