Splash Damage

Splash Damage


Activités Développeur de jeux-vidéo
Création Mai 2001
Pays d'origine Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord
Fondé en 2001 par Paul Wedgwood, le studio indépendant Splash Damage s'est spécialisé dans le domaine des FPS en remplissant des commandes spécifiques avant de produire ses propres jeux.

Présentation modifier

Fondé en 2001 par Paul Wedgwood et basé à Londres, le studio de développement Splash Damage est spécialisé dans les FPS. Le développeur a débuté par la réalisation de cartes multijoueur pour des FPS avec notamment Quake III Arena, Counter-Strike et Return to Castle Wolfenstein.

Le studio se fait suffisamment remarqué pour établir un partenariat en 2002 avec id Solftware et Activision pour travailler sur Wolffenstein : Enemy Territory, enchaîne l'année suivante avec l'ensemble des cartes multi de DOOM 3 pour finalement réaliser Enemy Territory : Quake Wars. En 2008, Splash Damage développe en partenariat avec Bethesda le shooter BRINK.

Splash Damage s'est ensuite penché sur le cas d'un FPS multijoueur avec Dirty Bomb. Le jeu s'est trouvé une éditeur avec Nexon et renommé sous le nom d'Extraction, annonce faite durant la PAX Prime 2013. En parallèle, Splash Damage s'est diversifié depuis 2012 avec un label d'édition WarChest et des services en ligne avec Fireteam.

En 2016, Splash Damage est vendu à la firme chinoise Radius Maxima pour un montant estimé à 150 millions de dollars.

Jeux-vidéo

Splash Damage a participé au développement, à l'édition, à la distribution ou à l'exploitation des jeux-vidéo suivants.

Dirty Bomb
Jeu-vidéo, 2015
Développeur

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.