Rare

Rare


Activités Développeur de jeux-vidéo
Création 1982 (Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord)
Pays d'origine Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord

Rare, également connue sous la marque commerciale Rareware, est une société britannique de développement de jeux vidéo appartenant à Microsoft Studios depuis 2002. Auparavant Rareware était l'un des principaux développeurs second party de Nintendo
Avant 1985, la société était connue sous les noms de Ashby Computer & Graphics et Ultimate Play the Game.

Historique modifier

En 1982, au Royaume-Uni, les frères Tim et Chris Stamper fondent Ashby Computer & Graphics (ACG). Durant sa courte vie, ACG s'occupe de la commercialisation, de la conversation et de la réparation de bornes d'arcades. ACG aura effectivement une courte vie : avec des ambitions de création, les frères Stamper renomment la société Ultimate Play the Game et étendent leurs activités au développement de jeux vidéo pour ordinateurs, notamment pour le Sinclair ZX Spectrum. En 1983, Ultimate publie son premier jeu, Jetpac (que les possesseurs de Donkey Kong 64 auront le plaisir de (re)découvrir en tant que bonus caché dans le titre), et sortira une quinzaine de jeux de 1985. 

Au milieu des années 1980, les frères Stamper laissent de côté le ZX Spectrum et décident de développer uniquement pour la Famicom de Nintendo. Le catalogue d'Ultimate Play The Game est revendu à la société U.S. Gold (qui sera rachetée par Eidos en 1996), et Tim et Chris fondent la société Rareware. La société produit de nombreux jeux pour la Famicom, dont la série Battletoads mettant en scène de petites grenouilles. Malgré cette volonté de développer uniquement pour Nintendo, Rareware s'essaye à des portages sur Megadrive et Game Gear sans réel succès. 

À la fin des années 1980, lorsque Nintendo annonce sa console de jeu 16 bits, la Super Famicom (ou Super NES), Rareware n'est pas en bonne santé financière et ne sort qu'un seul jeu, Battletoads in Battlemaniacs. En 1994, en collaboration avec Silicon Graphics, Rareware sort Donkey Kong Country. Grâce à une technique originale qui consiste à modéliser le jeu en 3D puis le transformer en 2D, de nombreux joueurs croient y voir un jeu de nouvelle génération lors de sa présentation. Quelques mois plus tard, et en utilisant le même procédé, Rareware sort Killer Instinct. 

En 1995, Nintendo devient actionnaire majoritaire de Rare. L'année d'après sort la N64, et avec elle, un nouveau jeu Rare; Killer Instinct Gold, jugé dispensable. C'est à partir de 1997, avec comme point de départ le jeu GoldenEye 007, que Rareware va connaître son apogée. Qu'il s'agisse de FPS (GoldenEyes 007, Perfect Dark, genre jusqu'alors exclusivement réservé au PC) ; de TPS (Jet Force Gemini) ; de jeux de plateformes (Banjo-Kazooi, Banjo Tooie, Donkey Kong 64), ou encore de jeux de courses (Diddy Kong Racing), Rareware réussit à multiplier les succès tant commerciaux que critiques, indépendamment du type de jeux. 

Mais l’idylle entre Rareware et Nintendo ne durera pas. Des tensions internes entre les équipes de développeurs et Nintendo aboutirent au départ de plusieurs membres de Rareware (Nintendo reprochait notamment à Rare des jeux trop proches des licences de Nintendo). Rareware, de son côté, ne semblait pas inspirer par la successeur de la Nintendo 64, la Game Cube. Autant de raisons (et sûrement d'autres) qui aboutiront au rachat de Rareware par Microsoft en 2002. Si les frères Stamper donnèrent le ton en septembre 2002 en vendant à Microsoft les 51% du capital de la société qu'ils détenaient jusqu'à alors, Nintendo emboîta très rapidement le pas en cédant également l'intégralité de ses parts au géant américain.

En 2004, Rareware sort Grabbed by the Ghoulies, son premier jeu Xbox, qui ne rencontre pas le succès commercialement. En 2005, Rare accompagne la sortie de la Xbox 360 avec Perfect Dark Zero. Malgré de nombreuses critiques, le jeu est un succès commercial et restera de long mois l'un des jeux les plus joués sur le Xbox Live, aussi bien pour son mode multijoueur de "qualité" que par manque de concurrence. Si le succès de Viva Piñata sur Xbox 360 n'est pas au rendez-vous en 2007, le remake sur Nintendo 3DS la même année rencontre un succès commercial. Enfin, Banjo-Kazooie: Nuts and Bolts voit le jour en 2008. Malgré une longue durée de vie et de nombreuses qualités, le public ne manifeste qu'un intérêt mitigé pour le jeu. Rare participe ensuite pendant deux ans à des rééditions de ses anciens jeux pour le Xbox Live Arcade (Perfect Dark, Banjoo-Kazooie) avant d'être, en 2010, réorienté par Microsoft dans la conception de jeu pour Kinect. 

Lors de l'E3 2015, Microsoft et RareWare présentent la bande-annonce de See of Thieves, un jeu de piraterie en multijoueur. Si le jeu se dévoile peu à l'occasion du salon américain, sa patte graphique "très Rare", son univers et son esprit multijoueur parviennent à susciter curiosité et intérêt.

Jeux-vidéo

Rare a participé au développement, à l'édition, à la distribution ou à l'exploitation des jeux-vidéo suivants.

Killer Instinct
Jeu-vidéo, 2013
Développeur
Sea of Thieves
Jeu-vidéo
Développeur
DéveloppeurRoyaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord

Vidéos

0 vidéos de Rare ont été référencées.

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.