Super Meat Boy

Super Meat Boy


Développeur Inconnu

Plateformes Linux, OS X, PlayStation 4, PlayStation Vita, Wii U, Windows, Xbox 360
Genres plates-formes, fantastique

Statut Disponible
Sortie 2010 (Xbox 360)
2010 (Windows)
2011 (OS X)
2013 (Linux)
2015 (PlayStation 4)

Modèle économique Acquisition du jeu payante, sans abonnement, sans microtransaction

Localisation inconnue

PEGI Déconseillé aux moins de 12 ans Déconseillé aux moins de 12 ans

Sorti en 2010 sur Steam, Super Meat Boy est un jeu de plateformes indépendant développé par Edmund McMillen et Tommy Refenes.
Le principe du jeu est très simple : Atteindre un point précis dans le niveau, le plus rapidement possible tout en évitant les obstacles peuplant celui-ci.
Dès sa sortie, le jeu est acclamé par les critiques, jusqu'à dépasser, en janvier 2012, le million de copies vendues.

Systèmes de jeu modifier

Dans Super Meat Boy, le joueur contrôle Meat Boy, un personnage rouge et cubique, fait de viande. Le personnage a pour objectif de sauver sa petite amie, Bandage Girl, retenue par le Dr. Fétus.
Ainsi, le héros doit traverser plusieurs centaines de niveaux, semés d'embûches et d'obstacles plus meurtriers les uns que les autres.

Le jeu se base sur le principe du « die and retry », littéralement « mourir et réessayer » afin de trouver la trajectoire, le timing et les raccourcis les plus optimisés afin de terminer le niveau rapidement. Ainsi, Super Meat Boy peut être considéré comme un jeu de speedrun.

De nombreux personnages peuvent être débloqués au fur et à mesure de l'aventure, ainsi que des niveaux imaginés par les joueurs.

Super Meat Boy comporte 7 mondes et deux niveaux de difficulté :

  • Lorsque vous terminez un niveau, vous débloquez le suivant.
  • The Forest, The Hospital, The Salt Factory, The Hell et The Rapture, comprenant 20 niveaux chacun et un boss, composent les cinq premiers mondes.
  • Il est nécessaire de déverrouiller 17 niveaux sur les 20 de chaque monde pour accéder au boss.
  • Il est nécessaire de battre le boss d'un monde pour accéder au monde suivant.
  • The End, le sixième monde, n'est composé que de 5 niveaux et se termine par un affrontement contre le Dr. Fétus.
  • Dans le septième monde, The Cotton Alley, les rôles sont inversés et c'est Bandage Girl qui doit sauver Meat Boy.

Tout ceci compose le premier niveau de difficulté, le Light World. Lorsque vous terminez un niveau du Light World dans un temps minime, vous débloquez ce niveau dans le Dark World, qui reprend les mêmes niveaux mais en les complexifiant. Il n'y a pas de boss dans le Dark World.

Développement modifier

Entièrement pensé par McMillen, celui-ci dessine les artworks que l'on retrouver dans le jeu, ainsi que le travail autour de la structure du jeu et des niveaux.
C'est Refenes qui se charge du travail de programmation.

La musique du jeu est composée par Danny Baranowsky, qui avait déjà travaillé pour McMillen et Meat Boy, la première version flash du jeu.

Une suite, Super Meat Boy: Forever est en cours de développement. Aucune date n'a été annoncée.

Créateurs modifier

Les personnes listées ci-après ont contribué à Super Meat Boy.

Edmund McMillen
Personnalité, 1980
Concepteur de jeu
Concepteur de jeuDepuis 2010

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.