Hex: Shards of Fate

Hex


Développeur Cryptozoic Entertainment
Exploitant Gameforge

Plateformes Android, OS X, Windows, iOS
Genres Jeu de cartes à collectionner, jeu de rôle, fantastique, médiéval

Statut Bêta-test public
Bêta ouverte 2014
Sortie 2015

Modèle économique Acquisition du jeu gratuite, sans abonnement, avec microtransactions

Localisation inconnue

PEGI Inconnu
Développé par le studio Cryptozoic, Hex est présenté comme le premier MMOTCG avec du PvE, PvP, hôtel des ventes, donjons, développement d'un héros...

Présentation modifier

Développé par le studio Crytozoic Entertainment, société spécialisée sur les jeux de cartes à collectionner physique, le jeu Hex: Shards of Fate entend allier jeu de cartes à collectionner et MMO, donnant naissance à un MMOTCG (Trading Card Game). Concrètement, si Hex repose sur le gameplay d'un TCG, il entend permettre aussi de jouer un héros qui devra choisir sa classe, s'équiper avec des loots, développer son arbre de talents, notamment pour explorer des donjons ou affronter d'autres joueurs, rejoindre des guildes ou participer à des tournois, voire à commercer avec d'autres joueurs au travers d'un hôtel des ventes.

Sociétés liées modifier

La liste ci-après répertorie les sociétés liées à Hex: Shards of Fate.

Cryptozoic Entertainment
Société, 2010
Développeur
Gameforge
Société, 2003
Exploitant

Informations complémentaires modifier

Entre mai et juin 2013, Hex: Shards of Fate s'est financé au travers d'une campagne participative organisé sur la plateforme Kickstarter. Le développeur espérait initialement récolter 300 000 dollars, mais obtiendra finalement plus de 2,27 millions de dollars.
En octobre 2013, Hex trouve néanmoins des éditeurs pour s'exporter à travers le monde : le groupe allemand Gameforge en Europe et l'éditeur philippin Level Up! en Asie et Amérique du sud.

Vidéos

4 vidéos de Hex ont été référencées.

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.