50 Nuances De RPG

9/10
Je tiens à rappeler qu'il s'agit d'une critique purement SUBJECTIVE, je ne suis pas critique de jeux vidéo et mon expérience avec The Secret World ne reflétera pas forcément celle que vous aurez en jouant au jeu.

J'ai testé de nombreux MMORPG et ce pendant plus ou moins longtemps... Free-To-Play ou non d'ailleurs. Je vais rentrer directement dans le vif du sujet en disant que j'ai pris une véritable claque avec The Secret World. Je vais essayer de structurer tout ça le mieux possible, même si j'ai tellement de choses à dire que je risque de m'éparpiller.

- Un jeu atypique : oui TSW, n'en déplaise à ses détracteurs, est un jeu qui fait du bien aux joueurs usés par les mécaniques classiques de jeu et les univers bien trop formatés, servis dans 95 % des MMO du marché. Je n'ai rien contre l'univers fantasy, les elfes, les nains, toussa, toussa... J'ai même une certaine tendresse pour ce milieu. Après tout, si on nous en ressert à toutes les sauces, c'est que ça doit plaire !  Mais... j'ai eu ma dose.
J'avais besoin de quelque-chose de plus sombre, plus mature, quelque-chose de plus contemporain... TSW m'a servi tout ça sur un plateau.

- Je veux TOUT : l'essence d'un MMORPG par définition, c'est de jouer avec les autres, contre eux ou les deux. Mais moi, j'appartiens à une race de joueur un peu particulière, j'aime AUSSI soloter mes quêtes, j'aime avoir un background soigné et découvrir un jeu qui a du sens. Avant TSW, je ne me souvenais même plus à quand remontait la dernière trame principale dans laquelle je m'étais senti véritablement immergé et pas juste trimballé d'un point A à un point B au service d'une intrigue très vite oubliée (quand elle durait plus de 10 quêtes) .
Perso, j'apprécie les cinématiques d'intro des quêtes, les doublages, l'ambiance musicale si particulière et la diversité des quêtes qui ne se limitent pas à du bashage pur et dur. Bon, parfois il y en a mais c'est toujours amené avec un minimum de soin, et c'est appréciable. 
Que dire des quêtes demandant de la réflexion, souvent extrêmement tordues mais tellement jouissives ? Ou de ces (timides) phases d'infiltration ? Bon nous ne sommes pas non plus dans MGS mais j'apprécie. 
Bref, tous ces détails font que l'immersion est totale, je n'ai à ce jour trouvé aucun autre MMO aussi travaillé à ce niveau, mais c'est aussi dû à...

- L'univers : Londres ? La Transylvanie ? L'Égypte ? Séoul ? Tout est dit. Ici pas de "forêt enchantée aux fées", non. Des rues poisseuses, des rames de métro, du sable ou des paysages pittoresques contemporains. J'aime ! Franchement, jamais je n'aurais osé espérer un jour pouvoir dégommer du Z au fusil à pompe dans un MMO. Mais y ajouter cette touche si particulière avec les sociétés secrètes, ça m'a achevé. Les nombreux clins d’œil lovecraftiens, le bestiaire quand même vachement bien inspiré... Tout ça forme un ensemble étrangement cohérent et prenant.

- La difficulté : car oui, TSW n'est pas à proprement parler un jeu "facile". Il n'est pas facile à appréhender ou à maîtriser. Les synergies par exemple, on doit vite apprendre en évoluant à combiner les bons éléments pour être efficace. Les quêtes, en fonction des zones ou du type de quêtes, exigeront de la prudence et de la patience, parfois même de la finesse. 

- La communauté : un jeu particulier attire une communauté particulière, c'est un fait. Son modèle économique buy-to-play filtre déjà une partie de ce que j'appelle les Kikoolols, l'ambiance mature en freine encore plus et sa difficulté finit d'effrayer les derniers. Au final, on se retrouve avec un jeu de niche qui n'a certes pas un public énorme comme tant d'autres jeux mais c'est un public de passionnés qui savent pourquoi ils viennent. Enfin, pour la plupart car la perfection n'existe pas...

- Le cash-shop : il ne tue pas le jeu, car la plupart des items sont de l'ordre de l'esthétique ou de l'amélioration du confort du jeu. Le reste permet au mieux d'avancer légèrement plus vite mais rien qui ne soit trop avantageux.

Il se fait tard, j'ai encore beaucoup de choses à dire mais je vais plutôt énumérer les deux ou trois détails qui font que je n'ai pas mis un 10/10...

- Le chat... Sérieusement ? En 2016 ? Basique au possible, on devra recourir à des modifications pour le rendre un minimum intéressant ;
- Le système de combat : heureusement que TSW ne se repose pas uniquement sur la baston parce que c'est mou, mou, MOU ! Dommage car il y avait tant à faire avec de telles armes !
- Le moteur, il accuse son âge mais heureusement cela ne nuit pas à l'expérience de jeu ;
- Je trouve aussi dommage que les quêtes soient toujours signalées sur la minimap une fois terminées. Il devrait au moins y avoir un filtre... Ca peut paraître minime mais moi ça me manque ;
- L'inventaire, mais là c'est personnel. Je le trouve moche, pas très ergonomique. La possibilité de faire des "sacs" est une bonne idée mais...
- Le nouveau premium. Bon je n'ai pas vraiment de souci avec les options proposées mais plutôt avec cet "icone" tendancieux à coté du pseudo des joueurs qui ont souscrit un abo. Ce que je trouve déplorable, c'est qu'il ne soit pas possible de L'ENLEVER. 

Voilà, bref, pour ma part, TSW est une expérience qui se savoure comme on savoure un bon bouquin, un jeu qui possède sa propre identité et qui doit être "apprivoisé" pour être apprécié. Je sais que j'y retournerais toujours, je prends autant de plaisir à soloter les quêtes qu'a la jouer PVP, et ça c'est une première pour moi.
1 personne a trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de The Secret World ?

469 aiment, 117 pas.
Note moyenne : (619 évaluations | 70 critiques)
6,2 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de The Secret World
(303 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

468 joliens y jouent, 874 y ont joué.