gamescom 2015 - Retour vers le futur d'Evoland 2

Entre deux rendez-vous pour nos bons vieux MMO, nous avons notamment rencontré les Bordelais de Shiro Games, venus à Cologne présenter l'intriguant deuxième opus de la saga Evoland qui sortira le 25 août. Revue de détails.

Les présentations de jeux indépendants à la gamescom sont toujours parmi les plus savoureuses. En effet, rares sont les privilégiés à pouvoir bénéficier du soutien d'un éditeur et être présents dans un des stands climatisés des halls du Messe de Cologne. Non, pour la plupart, les présentations se font à la bonne franquette, avec les moyens du bord, au milieu d'un hall, avec un PC posé sur les genoux pour faire tourner le fruit de mois de travail sous les yeux scrutateurs de journalistes tous plus tatillons les uns que les autres.

gamescom 2015 - Retour vers le futur d'Evoland 2

C'est peu ou prou ainsi que s'est déroulée cette présentation d'Evoland 2: A Slight Case of Spacetime Continuum Disorder (que nous appellerons dorénavant Evoland 2, pour des raisons évidentes) avec les deux fondateurs du studio bordelais Shiros Games, Sebastien Vidal et Nicolas Cannasse. De véritables passionnés, qui font des jeux autant pour leur propre plaisir que pour ceux des joueurs qui les suivent et qui ont, à n'en point douter, pris un énorme plaisir à pousser plus loin l'aventure Evoland, après un an ou presque de réflexion quant à la suite à donner à ce projet.

Le temps révèle toute chose

Si vous n'avez pas touché au premier Evoland, le jeu demandait au joueur d'explorer l'histoire du jeu vidéo, en matérialisant les changements d'époque par des évolutions graphiques, de la couleur au noir et blanc, ou en le faisant interagir avec des principes de jeux marquants de la période concernée.

Le second opus ne déroge pas vraiment à ce canon de la saga et vous proposera de voyager dans plusieurs époques différentes : le passé matérialisé par une atmosphère 8 bits digne de la NES, le présent caractérisé par l'époque 16 bits avec des graphismes proches de la SNES et un futur qui est lui marqué par l'apparition de la 3D. Ce mécanisme de voyage dans le temps est au coeur de l'action, à la manière d'un Chrono Trigger, puisqu'il permet au joueur d'influencer les événements de l'histoire du jeu, en allant et venant entre les différentes périodes pour progresser dans l'intrigue. Les développeurs nous ont présenté cette caractéristique du jeu comme étant l'une des solutions trouvées pour éviter de retomber dans la linéarité qui avait été reprochée au premier Evoland. On notera d'ailleurs qu'un autre environnement sera accessible au joueur à un moment de l'intrigue, un temps très proche des graphismes de la Game Boy, mais nous n'en saurons pas plus pour le moment.

Asseyez-vous, j'ai tout votre temps

Poster du jeu

Le début de l'histoire d'Evoland 2 est très classique : vous incarnez un jeune homme qui se réveille dans un lit douillet, amnésique et veillé par une jeune demoiselle. Les références sont évidentes, mais le scénario se veut plus mature et accordera une très grande importance au désormais traditionnel "A grand pouvoir, grande responsabilité", avec notamment l'importance des choix du héros et leurs conséquences sur la ligne du temps, la vie des gens et l'histoire de son monde.

Mais là où Evoland 2 brillera particulièrement, c'est sans aucun doute sur la diversité des types de jeu auxquels le joueur est confronté : si vous êtes féru d'un type de jeu bien précis et que vous en détestez beaucoup d'autres, préparez-vous, car votre progression risque d'être délicate ! En effet, au cours de votre aventure, vous devrez passer par des phases de jeux qui mélangeront, pêle-mêle, le hack & slash, le combat au tour par tour, le jeu de tirs, le shoot them up, le jeu de plateformes, le VS fighting, le combat tactique, le puzzle quest ou même les jeux de rythme. À voir cette liste, on pourrait se demander quelle est la logique, mais si on prend en compte que ce ne sont que des mini-jeux, des phases au cours du scénario, on peut très facilement envisager que le scénario les intègre tous, les uns à la suite des autres.

Pas de panique cependant, si vous n'avez pas le rythme dans la peau et que le nécromancien rockeur vous donne du fil à retordre avec sa simulation de Guitar Hero : des tutoriaux seront mis à votre disposition et plusieurs modes de difficulté seront proposés.

Pendant que je parle, le temps fuit

Laboratoire

Evoland 2 reste malgré tout un jeu de rôle, avec un système de progression assez original. Si vous ne pouvez pas combattre sur la carte générale du monde, qui n'est réservée qu'à l'exploration, vous pouvez par contre vous battre une fois que vous pénétrez dans une de ses zones. À la manière d'un Zelda ou d'un Secret of Mana, votre personnage se déplace et peut attaquer les éléments de son environnement, que l'on parle d'ennemis ou de buissons.

Il est accompagné dans sa quête par des personnages secondaires, qui lui permettent d'améliorer ses attaques à mesure qu'ils montent en puissance grâce à des pierres qui peuvent leur être attribuées via l'interface du jeu. Plus un personnage est avancé, plus puissante sera l'attaque spéciale que le héros délivrera : comme Link, le jeune garçon pourra charger son attaque, jusqu'à trois niveaux, pour relâcher des attaques plus ou moins puissantes. On notera d'ailleurs que les supers attaques de niveau 3 bénéficient de leur propre cinématique et qu'elles sont soumises à un temps de recharge.

Voilà donc ce qu'on peut dire à l'heure actuelle d'Evoland 2 : un jeu développé par un petit studio de huit personnes, à Bordeaux, assistées par deux musiciens en freelance. Certains d'entre vous sont peut-être intéressés pour en voir plus ? Sachez que le jeu, qui devrait proposer une vingtaine d'heures de contenu, et dont la trame principale laisse la place à de potentielles extensions, sortira à la fin du mois, le 25 août exactement, et sera disponible sur Steam, le Humble Store et Good Old Games pour 19,99€. Avis aux curieux férus d'histoire vidéo-ludique.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Evoland 2 ?

4 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (5 évaluations | 0 critique)
5,7 / 10 - Assez bien

Aucun jolien ne joue à ce jeu, 1 y a joué.