The Division précise ses (nouvelles) mécaniques PvP

Pour augmenter sa durée de vie, The Division intègre un gameplay PvP dans des « dark zones » qui se veulent à la fois « attractives » (grâce aux objets qu'on peut y trouver) mais aussi « positives » pour lutter contre les comportements délétères présents dans certains jeux compétitifs.

The Division précise ses (nouvelles) mécaniques PvP

En développement depuis maintenant quelques années, The Division est officiellement attendu cette année sur console et PC -- et certaines rumeurs basées sur la découverte d'une section « alpha » cachée sur le site officiel évoquent le lancement de tests publics prochainement. En attendant, le développeur précise (un peu) les mécaniques de gameplay gouvernant le jeu.
Dans le cadre d'un podcast dédié au jeu, le game director Ryan Barnar esquisse ainsi le fonctionnement du PvP de The Division.

TD_screen_e3_streetcombat_140813_10amCET_1407886661.jpg

On le sait, The Division s'appuie sur une solide trame narrative que le joueur pourra découvrir progressivement, seul ou en groupe, dans le cadre d'une campagne scénarisée -- un hub social permet de croiser d'autres joueurs et de nouer des contacts afin de trouver des compagnons d'armes avec qui faire la campagne. Mais pour augmenter la durée de vie du jeu, comme nombre d'autres titres similaires, The Division entend compléter son gameplay grâce à des mécaniques PvP.
Dans The Division, elles s'inscrivent dans des « Dark Zones », des zones dédiées au PvP donc susceptibles d'accueillir une centaines de joueurs pouvant les explorer seuls ou en groupe comptant jusqu'à quatre agents. Elles se veulent surtout « attractives et importantes » mais aussi « positives » pour y attirer des joueurs parfois rebutés par le PvP.

TD_screen_e3_night_140813_10amCET_1407886654.jpg

Le studio Ubisoft Massive part d'un constat : le PvP rebute certains joueurs, parfois découragé par l'ambiance délétère qui règne dans les jeux en ligne compétitif. Le développeur entend donc faire de ces dark zones, des lieux attractifs où l'on pourra trouver des objets de grande qualité (de quoi encourager les joueurs à s'y aventurer), mais sans pour autant s'appuyer sur un gameplay punitif ou frustrant pour éviter les tensions.
Les objets ainsi trouvés dans les dark zones devront faire l'objet d'un « processus d'extraction » (être sorti de la dark zone) pour que le joueur puisse le conserver. Le développeur ne précise pas la complexité de ce processus, mais si le joueur meurt avant de l'avoir exécuté, l'objet est perdu. Selon Ryan Barnar, le PvP de The Division est similaire à « jouer au poker avec des jetons » : les jetons amassés sur la table n'ont de réelle valeur que lorsqu'on les change et on ne perd jamais plus de jetons qu'on en avait en arrivant à la table de jeu. Les objets des dark zones ne deviennent concrets que lorsqu'ils en sont extraits et le joueur a toujours l'assurance de quitter une dark zone avec au moins autant d'équipement qu'il en avait en entrant. Des chances de gains mais pas de réels risques de pertes, donc.
De quoi rassurer les joueurs et apaiser les tensions afin de les attirer dans les dark zones ? On jugera sur pièce lors des tests grand public (qu'on murmure prochains), puis lors de la sortie du jeu toujours officiellement prévue cette année.

Réactions (29)


  • En chargement...

Que pensez-vous de The Division ?

17 aiment, 12 pas.
Note moyenne : (29 évaluations | 0 critique)
5,7 / 10 - Assez bien

26 joliens y jouent, 32 y ont joué.