Tecmo Koei plafonne le montant maximum de dépenses dans ses jeux free-to-play

Les jeux gratuits peuvent parfois se révéler très onéreux. Le groupe japonais Tecmo Koei plafonne le montant maximum que les jeunes joueurs peuvent dépenser dans ses jeux. Une mesure éthique, mais qui réduit aussi le coût des contentieux avec les parents.

C'est bien connu, non seulement les jeux free-to-play sont loin d'être gratuits, mais ils peuvent parfois se révéler très onéreux (les joueurs les plus investis, les « baleines », peuvent parfois dépenser plusieurs centaines voire milliers de dollars chaque mois dans un jeu en ligne).
Et si les joueurs adultes, censément responsables, sont légitimement libres de dépenser sans compter pour leurs loisirs vidéo ludiques, encadrer le comportement financier des mineurs s'avère parfois plus laborieux. Le groupe japonais Tecmo Koei se montre volontaire et annonce plafonner le montant maximum qu'un mineur pourra dépenser chaque mois dans ses jeux.

Ainsi, « d'ici « à la fin de l'année », les joueurs de moins de 15 ans ne pourront plus dépenser plus de 5000 yens par mois (un peu plus de 35 euros) dans les jeux de Tecmo Koei et les joueurs de 16 à 19 ans seront plafonnés à 20 000 yens (143 euros environs) de dépenses mensuelles. Une fois majeurs (à partir de 20 ans au Japon), les joueurs recouvrent la liberté de dépenser in-game les sommes que leurs finances personnelles leur permettent.
Si la mesure semble de prime abord plutôt responsable et éthique, elle n'est peut-être pas totalement gratuite pour autant. La problématique du coût du jeu free-to-play est plus en plus régulièrement soulevée tant en Asie qu'en Occident et le groupe japonais saisit l'occasion de d'améliorer son image. Il en profite aussi pour réaliser des économies : les dépenses dispendieuses des joueurs mineurs sont généralement réalisées sur le compte de parents (peu attentifs), prompts à se plaindre à l'exploitant qui est alors contraints de rembourser (un mineur est par principe dans l'incapacité juridique de contracter et donc de conclure une transaction).
Plafonner les dépenses des jeunes joueurs devrait donc permettre de réduire les contentieux que le studio est amené à traiter. Et on imagine que les plafonds de dépenses successifs selon l'âge devraient contribuer à aider les jeunes joueurs japonais à progressivement contrôler leur budget.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Koei Tecmo Holdings ?

3 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (3 évaluations)
5,7 / 10 - Assez bien