Neowiz fait ses comptes et annonce sa plateforme de jeux globale

Neowiz publie ses comptes présente des chiffres en forte hausse. Le Coréen en profite pour annoncer le développement d'un portail global de jeux en ligne fort d'une vingtaine de jeux. On y attend Bless ou Epicus Incognitus.

Neowiz fait ses comptes et annonce sa plateforme de jeux globale

Hier, le groupe sud-coréen Neowiz Games (qu'on connait en Occident pour avoir été l'exploitant coréen d'Age of Conan ou de RaiderZ, notamment) présentait ses comptes trimestriels et dévoilait des chiffres à la hausse.
Au cours du premier trimestre 2012, le studio enregistre ainsi un chiffre d'affaires de 133 millions d'euros (en progression de 65% sur un an), pour un résultat opérationnel de 24,4 millions et un bénéfice net de 18,8 millions d'euros. Des chiffres imposants, portés notamment par les résultats du FPS CrossFire (qui, dit-on, est le jeu en ligne le plus joué au monde) et FIFA Online 2 (dont le contrat d'exploitation en Corée est actuellement en cours de renouvellement entre Neowiz et Electronic Arts en attendant le lancement de FIFA Online 3).

On retiendra peut-être plus que Neowiz entend refondre son portail de jeux en ligne, Pmang, pour en faire une « plateforme globale et sociale », intégrant à la fois des jeux PC, mobiles et distribués sur les réseaux sociaux et devant être lancée en fin d'année. Dans la foulée, Pmang (le portail sud-coréen) et Gameon (le portail japonais de Neowiz) fusionneront pour former un portail global reposant sur une base de joueurs unique. On s'interroge sur l'accessibilité du portail aux joueurs occidentaux, mais déjà Neowiz annonce une vingtaine de jeux pour le remplir. Et on sait que le studio s'appuie sur un catalogue bien rempli intégrant notamment le MMO PvP Bless (prévu pour être aussi distribué en Occident) ou le MMO scénarisée Epicus Incognitus (Ein).

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Neowiz Games ?

1 aime, 1 pas.
Note moyenne : (2 évaluations)
5,1 / 10 - Moyen