Départ de Mark Jacobs, le point de vue de Scott Jennings

Mark Jacobs quitte Mythic. Scott Jennings, qui a connu les hautes heures du studio, partage ses souvenirs (nostalgiques et émus) sur son ancien patron.

Les joueurs de Dark Age of Camelot se souviennent de Scott Jennings (Lum the Mad), l’une des figures de Mythic, avant qu’il ne rejoigne NCsoft puis John Galt Games. Aujourd’hui, dans un billet (aux allures de nécrologie) publié sur son blog personnel, il commente le départ de Mark Jacobs du studio qu’il avait contribué à fonder.

Il y présente un Mark Jacobs particulièrement attaché à son entreprise. Un « patron paternaliste » à la tête d’une « entreprise familiale », tout aussi prompt à « passer un savon » à ses employés en cas d’erreur qu’à récompenser le travail accompli (sous forme de primes exceptionnelles lors de premiers succès commerciaux de DAoC, par exemple).
A en croire Scott Jennings, Mark Jacobs se voulait un vrai créateur de jeux, s’impliquant dans le développement de ses MMO. Cette approche évoluera avec l’annulation de Imperator, le MMO uchronique de Mythic. Imperator était manifestement un projet auquel Mark Jacobs tenait. Il sera néanmoins abandonné en juillet 2007, quelques mois après l’acquisition de Mythic par Electronic Arts, pour permettre au studio de se consacrer pleinement au développement de Warhammer Online.
L’entreprise familiale était devenue une grande société, avec ses impératifs politiques et financiers. Malgré son « énorme personnalité », Mark Jacobs se serait fait dévorer par les ogres d’Electronic Arts...

Si les souvenirs de Scott Jennings sont manifestement empreints d’une certaine nostalgie (et un peu idylliques ?), le départ de Mark Jacobs apparaît comme la fin d’une époque (ma bonne dame).
Jennings reste néanmoins persuadé que nous reverrons Mark Jacobs dans l’industrie du MMO... Ne serait-ce que pour partager son expérience du secteur.

Réactions (33)


  • En chargement...