Les fantômes chinois de Blizzard

Même si les tribunaux chinois s'y opposent, Blizzard souhaiterait manifestement ressusciter StarCraft: Ghost comme support de sport électronique. Mais dans quel but ?

Alors que Blizzard doit actuellement démêler le lancement de Wrath of Lich King en Chine, le développeur de la série des Warcraft et Starcraft se heurte aux tribunaux chinois.

Blizzard souhaitait en effet déposer la marque « StarCraft: Ghost » sur le territoire chinois dans la catégorie « Sport électronique ». Refus catégoriques des autorités chinoises (du SAIC d'abord, en charge des dépôts de marques en Chine, puis des tribunaux chinois saisis de l'affaire), aux motifs que la dénomination « StarCraft: Ghost » (littéralement, StarCraft: Fantôme) ferait trop ouvertement référence à l'astrologie et aux superstitions chinoises. Dont acte.

L'affaire pourrait n'être qu'insolite si StarCraft: Ghost n'était le fameux FPS que Blizzard comptait lancer avant d'abandonner définitivement le projet il y a quelques années. Pourquoi relancer cette « vieille licence » ? Pourquoi spécifiquement en matière de sports électroniques ?
Peut-être tout simplement parce que StarCraft II est actuellement en développement chez Blizzard, avec un bêta-test attendu prochainement et une sortie, peut-être, au cours de l'année. Certains vont chercher plus loin : selon Crispy Gamer dont la théorie se répand très vite, cette résurrection de StarCraft: Ghost, plus compétitif et communautaire que l'original, pourrait être lié aux fameux MMO non encore annoncé de Blizzard. On leur laisse la responsabilité de ces spéculations, mais gageons que la BlizzCon 2009 organisée en août prochain apportera peut-être quelques précisions.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Blizzard Entertainment ?

77 aiment, 47 pas.
Note moyenne : (127 évaluations)
5,7 / 10 - Assez bien