End of Nations

End of Nations


Développeur Petroglyph Games
Editeur Trion Worlds
Exploitant Trion Worlds
Distributeur Trion Worlds

Plateformes Windows
Genres Stratégie, science-fiction

Statut Développement interrompu
Bêta fermée 20 juillet 2010
Bêta ouverte 2012
Sortie Décembre 2012

Modèle économique Acquisition du jeu gratuite, sans abonnement, avec microtransactions

Localisation
Interf. Textes S.T. Voix
français x

PEGI Inconnu
Entre autres projets, Trion World Network s?est associé à Petroglyph pour signer « le premier vrai un jeu de stratégie en temps réel massivement multijoueur ». Le jeu est baptisé End of Nations.

Présentation modifier

En avril 2009, Petroglyph Games et Trion World Network annonce un accord de partenariat en vue de développer « le premier vrai un jeu de stratégie en temps réel massivement multijoueur ». En avril 2010, le MMORTS est baptisé End of Nations (la Fin des Nations) et affiche déjà des ambitions internationales.

Le MMORTS doit reposer sur les infrastructures réseaux de Trion World et le savoir-faire de Petroglyph (grand spécialiste de jeu de stratégie - on le doit la série des Command & Conquer).

Le jeu plonge le joueur au milieu du XXIe siècle, dans un monde où deux factions contrôlées par les joueurs en affrontent une troisième, considérée comme une superpuissance mondiale (« une combinaison des Nations Unies et d'un complexe militaro-industriel dans un monde allant de mal en pis »). Cette superpuissance, l'Ordre des Nations, dispose d'armes particulièrement destructrices et elle entend les déployer pour restaurer l'ordre dans le monde.
De leur côté, les joueurs affrontent cet ennemi commun et particulièrement puissant mais aussi la faction jouable adverse dans un conflit stratégique en temps réel.

S'adressant aux aficionados du jeu de stratégie en temps réel, End of Nations invite les joueurs à participer à des « matchmades » ou à rejoindre des batailles RTS personnalisées. Selon l'équipe de développement, quand ils participent à des conflits de grande envergure (à l'échelle mondiale), ils entrent dans une « war room » (zone de guerre), incluant une carte globale, des missions, des zones de commandements, une interface sociale (dans l'esprit « A quoi ressemblera CNN dans 40 ans ? »). Avec ses infrastructures, Trion entend proposer des affrontements très ciblés (à un contre un) ou plus vastes (à 28 contre 28) sur des cartes mesurant 32 km².

Systèmes de jeu modifier

End of Nations s?articule autour d?affrontements stratégiques entre joueurs, dans un univers persistant. Le jeu revendique des batailles à grande échelle comptant plus de 50 joueurs, un vaste univers persistant et de nombreuses options de personnalisation des unités combattantes.
Le jeu intègre une campagne solo, un mode coopératif réunissant une cinquantaine de joueurs, un mode multijoueur « Conquête du monde » et des affrontements « 28 contre 28 » pour le contrôle global du monde.

Sociétés liées modifier

La liste ci-après répertorie les sociétés liées à End of Nations.

Petroglyph Games
Société, 2003
Développeur
Trion Worlds
Société, 2006
Distributeur, éditeur, exploitant

Informations complémentaires modifier

Parallèlement à un alpha-test réunissant un petit nombre de testeurs, End of Nations dévoile son contenu progressivement dans le cadre de week-end de bêta-test. Le premier de ses week-end était organisé du 20 au 23 juillet 2012.

Vidéos

39 vidéos de End of Nations ont été référencées.

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.